Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Alternative Libertaire 37 - Le blog du Collectif Alternative Libertaire de Touraine
  • Alternative Libertaire 37 - Le blog du Collectif  Alternative Libertaire de Touraine
  • : Nous sommes des militants et militantes anarchistes révolutionnaires et communistes libertaires vivant et travaillant sur Tours et son département.
  • Contact

Où acheter notre journal ?

Mensuel Alternative Libertaire

Dans la ville de Tours, vous le trouverez aux adresses suivantes :

- 3 rue Nationale

- 1 place du Grand Marché

- 5 rue de Bordeaux

- 18 rue B. Palissy

- 30-32 rue Giraudeau

- 115 bis rue Giraudeau

- 21 avenue de Grammont

- 59 quai Paul Bert

- Gare SNCF

- 110 rue de la Fuye

- Le Numéro 6 (avenue Stendhal).

Pour le reste du département : http://www.trouverlapresse.com

Recherche

7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 23:43
Ci-dessous, l’envoi à la presse de la Lettre Ouverte des résidents du CADA de Joué.
 
Madame, Monsieur,
 
Excédés par les contrôles policiers qui se poursuivent aux abords du CADA Adoma de Joué-lès-Tours, et qui ont eu comme conséquence les 23 et 25 janvier derniers de nouvelles arrestations de pères de famille,  mis en rétention puis libérés par les tribunaux, les résidents de nouveau s’insurgent contre ce harcèlement qui ne leur laisse aucun répit.
  
Ils adressent ce jour au Préfet d’Indre-et-Loire la présente “Lettre ouverte” (en pièce jointe et ci-dessous), et vont lui demander une entrevue. N’est-il pas temps que l’autorité préfectorale se rende compte que ce sont des êtres humains qui sont blessés et meurtris par sa politique de chasse aux étrangers ?
 
Merci d’informer le public de cette initiative.
 
 Comité de soutien aux résidents
 
 
 
      

LETTRE OUVERTE AU PREFET D’INDRE-et-LOIRE

par les résidents du CADA Adoma de Joué-lès-Tours

 

Monsieur le Préfet,

  

Lors d'une conférence de presse le 3 janvier 2012 et dans une lettre publique adressée à la police et aux Français nous disions ceci : Nous ne sommes pas des criminels ! 

  

Nous ne sommes pas venus en France pour vivre sur le dos des Français, pour profiter de leur argent. Nous voulons seulement le droit de travailler pour assurer nous-mêmes notre vie. 

Nous voulons juste vivre en sécurité. Nous sommes venus en France parce que nous avons été obligés de le faire pour vivre tranquilles. Dans nos pays, nous avons déjà beaucoup souffert, nous avons été tourmentés, blessés.

 

Nous ne sommes pas des criminels et pourtant vous continuez de nous faire suivre, de nous contrôler, de nous arrêter !

 

Vous voulez nous forcer à retourner dans nos pays mais vous ne pouvez nous assurer que nous y serons en sécurité pour nos vies.

 

Dans notre précédente lettre, nous disions aussi :

Nous voulons avoir une 2ème chance et commencer une nouvelle vie.

Nous ne voulons plus vivre dans la peur. Nous ne voulons pas que nos enfants subissent ce que nous avons vécu, nous voulons qu'ils aient une vie meilleure que la nôtre.

 

C'est pourquoi, Monsieur le Préfet, vous qui représentez  le pays qui  a vu naitre la 1ère Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen et la devise Liberté, Egalité, Fraternité, vous qui représentez un pays signataire de la Convention Européenne des Droits de l'Homme et des Libertés Fondamentales  et de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant, nous allons solennellement vous demander de nous recevoir pour que nous puissions porter à votre connaissance les réalités qui nous ont contraints à l'exil et qui rendent impossible tout retour dans nos pays.

 

Les résidents du CADA Adoma

Joué-lès-Tours 6 février 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités locales et communiqués
commenter cet article

commentaires