Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Alternative Libertaire 37 - Le blog du Collectif Alternative Libertaire de Touraine
  • Alternative Libertaire 37 - Le blog du Collectif  Alternative Libertaire de Touraine
  • : Nous sommes des militants et militantes anarchistes révolutionnaires et communistes libertaires vivant et travaillant sur Tours et son département.
  • Contact

Où acheter notre journal ?

Mensuel Alternative Libertaire

Dans la ville de Tours, vous le trouverez aux adresses suivantes :

- 3 rue Nationale

- 1 place du Grand Marché

- 5 rue de Bordeaux

- 18 rue B. Palissy

- 30-32 rue Giraudeau

- 115 bis rue Giraudeau

- 21 avenue de Grammont

- 59 quai Paul Bert

- Gare SNCF

- 110 rue de la Fuye

- Le Numéro 6 (avenue Stendhal).

Pour le reste du département : http://www.trouverlapresse.com

Recherche

4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 11:47

Appel du réseau Anarkismo-Europe

Ne payons pas leur dette, sortons du capitalisme !


La fin de l'année 2011 a marqué un approfondissement de l'offensive des capitalistes et de leurs alliés, les gouvernements, contre les classes populaires. Une entente tacite de la droite et de la gauche de gouvernement s'est faite dans toute l'Europe autour de la rigueur budgétaire, de l'austérité et du principe de faire payer les classes populaires. La Grèce, où s'est formé un gouvernement d'union nationale incluant des ministres d'extrême-droite, en est la quintessence, et le signe que les capitalistes n'hésiteront pas à recourir à l'autoritarisme pour faire payer la crise aux travailleurs et aux travailleuses.

L'entente entre la gauche et la droite est redoublée par leur collusion avec les marchés financiers, les banques et les entreprises. Les conflits entre gouvernements et agences de notation autour des notes des dettes souveraines ne sont que des faux semblants : les gouvernements et les institutions financières et commerciales marchent main dans la main pour imposer des coupes sombres dans les budgets sociaux, dans les salaires, pour prolonger le temps de travail jusqu'à la retraite, pour brader ou détruire les services publics, pour accentuer la précarité et le chômage au plus grand bénéfice des capitalistes, qui souhaiteraient, paradoxe extrême, augmenter encore un peu plus leur taux de profit à la faveur de cette crise qu'ils ont eux-mêmes créée. Face à cette entente cordiale entre politiciens et capitalistes, les travailleurs et les travailleuses ne peuvent compter que sur eux et elles-mêmes pour résister et imposer une autre sortie de crise.

Cette sortie de crise, la seule possible, c'est la sortie du capitalisme. Ce système ne pourra jamais rien produire d'autre qu'une société inégalitaire, où l'argent et le pouvoir se trouvent de plus en plus concentrés entre les mains d'une minorité parasite de capitalistes et de bureaucrates, et une économie productiviste qui gaspille les ressources sans pour autant répondre aux besoins des populations. C'est en montrant la nécessité d'une autre société, où la richesse et le pouvoir sont égalitairement répartis entre toutes et tous, et où l'économie est orientée vers la satisfaction des besoins, la société communiste libertaire, que nous pourrons donner un débouché politique aux luttes qui tendent à éclore ici ou là, mais qui ne parviennent à s'étendre.

C'est en affirmant le refus des classes populaires de payer la dette des capitalistes, en luttant pied à pied contre les effets des politiques d'austérité, en organisant la solidarité concrète parmi les classes populaires et en construisant des structures de combat au sein des mouvements sociaux que les travailleurs et les travailleuses retrouveront espoir. Communistes libertaires, nous entendons jouer un rôle dans ces luttes à la base en y favorisant la radicalisation et l'auto-organisation.

Pour aller plus loin, et pour construire une solidarité internationale, une convergence des mouvements à l'échelle européenne est également nécessaire. Les capitalistes savent s'organiser à cette échelle et adopter des traités qui prétendent sceller le destin des peuples. Nous, travailleuses et travailleurs européens, n'y parvenons pas encore, même si des convergences existent dans le syndicalisme alternatif. Il est nécessaire de poursuivre cet effort et d'organiser une riposte internationale.

C'est dans toute l'Europe que nous devons affirmer notre refus de payer la dette, notre refus d'engraisser plus encore les capitalistes, en demandant des fortes augmentations salariales, la réduction du temps de travail, le salaire social pour les chômeurs, la restauration de l'âge de retraite, le rejet de la privatisation des dépenses sociales. C'est dans toute l'Europe que nous devons imposer la redistribution intégrale des richesses, c'est-à-dire l'expropriation des capitalistes e des moyens de la production pour aller vers une société socialiste autogestionnaire.

 

Federazione dei Comunisti Anarchici - Italie
Alternative Libertaire - France
Organisation Socialiste Libertaire - Suisse
Libertære Socialister - Danemark
Liberty & Solidarity - Grande-Bretagne
Libertäre Aktion Winterthur - Suisse
Workers Solidarity Movement - Irlande

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans International
commenter cet article

commentaires