Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Alternative Libertaire 37 - Le blog du Collectif Alternative Libertaire de Touraine
  • Alternative Libertaire 37 - Le blog du Collectif  Alternative Libertaire de Touraine
  • : Nous sommes des militants et militantes anarchistes révolutionnaires et communistes libertaires vivant et travaillant sur Tours et son département.
  • Contact

Où acheter notre journal ?

Mensuel Alternative Libertaire

Dans la ville de Tours, vous le trouverez aux adresses suivantes :

- 3 rue Nationale

- 1 place du Grand Marché

- 5 rue de Bordeaux

- 18 rue B. Palissy

- 30-32 rue Giraudeau

- 115 bis rue Giraudeau

- 21 avenue de Grammont

- 59 quai Paul Bert

- Gare SNCF

- 110 rue de la Fuye

- Le Numéro 6 (avenue Stendhal).

Pour le reste du département : http://www.trouverlapresse.com

Recherche

31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 17:45

Soutien aux opposants à l'aéroport de Notre Dame Des Landes.

Le samedi 2 février, NDDL41 organise une réunion-débat de 17h30 à 21h00, Annexe de la Bourse du travail, Avenue de l'Europe à Blois,

avec Julien Durand (paysan en retraite de Notre Dame des Landes) porte parole de l'ACIPA et Agnès Belaud secrétaire de l'ACIPA et du collectif d'élu-e-s (CéDpa) .

Pour voir un plan du lieu de la réunion, cliquez ICI
http://goo.gl/maps/6e1k5

Vous pouvez aussi consulter notre site http://nddl41.overblog.com/ et
venir nous voir lors des permanences du mardi ( 18h/19h au Liber'Thes avenue
Wilson à Blois).


Image

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Écologie
commenter cet article
19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 11:02

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/922828afficheantifavivresanspeurmarchedesfiertes2013page001.jpg 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Anti-fascisme
commenter cet article
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 13:56

Communiqué d'Alternative Libertaire

 

Mali : Areva vaut bien une guerre    

Finie la Françafrique ? Décidément non et, malgré les beaux discours de Hollande, sur cette question comme sur tant d’autres, le PS et l’UMP, c’est bonnet blanc et blanc bonnet.

« La France n’a aucun intérêt au Mali, a déclaré François Hollande à la presse le 16 janvier. Elle est seulement au service de la paix. » Tiens donc ? La France n’a aucun intérêt dans la zone sahélienne ? Même pas les mines d’uranium du Niger, exploitées par Areva pour approvisionner les centrales nucléaires françaises ?

Certes, le fait qu’une armée de salafistes fasse la loi au Nord-Mali ne réjouit personne : ni les habitantes et les habitants condamnés à vivre sous la férule des fanatiques, ni les États de la région qui craignent la déstabilisation, ni les Maliennes et les Maliens qui voient leur pays coupé en deux et au bord de l’effondrement.

Mais, si la situation inquiète particulièrement la France, c’est avant tout parce que depuis plusieurs années, l’exploitation de l’uranium nigérien devient périlleuse, du fait des incursions armées à répétition et des prises d’otages. C’est avant tout pour cette raison qu’aujourd’hui l’armée française bombarde et s’est engagée au sol.

Cette intervention permet également à la France de reprendre le leadership dans la région devant son allié états-unien qui, pendant plusieurs années a formé – en vain, visiblement – les cadres militaires maliens pour mener la « guerre contre le terrorisme ».

Intérêts économiques et géopolitiques pèsent lourd dans la balance, bien plus que les mains coupées ou les mausolées éventrés.

Les Maliennes et les Maliens qui aujourd’hui crient « Vive la France » et voient en François Hollande un libérateur doivent avoir conscience de cette réalité.

Battre les salafistes, rendre la liberté aux populations de Gao ou de Tombouctou, cela aurait dû être l’affaire des Maliennes et des Maliens eux-mêmes, éventuellement avec l’aide de pays voisins. Cela aurait réellement signifié une rupture avec la dépendance vis-à-vis de l’ancienne puissance coloniale.

En laissant complaisamment l’Élysée prendre la main, en approuvant même avec soulagement à cette intervention, la Communauté des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), le Mouvement national de libération de l’Azawad, le gouvernement intérimaire malien mais aussi l’état-major « anti-impérialiste » du capitaine Sanogo s’enchaînent délibérément au char néocolonial, et enchaînent avec eux les peuples d’Afrique de l’Ouest pour longtemps encore.

Alternative libertaire dénonce par ailleurs le renforcement sécuritaire qui, en France, accompagne cette guerre, avec le passage au niveau rouge du plan Vigipirate et l’agitation de l’épouvantail terroriste qui servira à accentuer la répression et la stigmatisation de l’islam et des Africains, éternels « ennemis de l’intérieur ».

Armée française, go home !

Camarades africains, refusez le néocolonialisme !

Et… sortons du nucléaire !

Alternative libertaire, le 16 janvier 2013

 

 

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans International
commenter cet article
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 20:58

Appel unitaire
Les signatures continuent à affluer...

Faut-il mourir pour avoir des papiers ?
Les grévistes de Lille ne peuvent plus attendre.

C’est désormais une question de vie ou de mort pour les sans-papiers grévistes de la faim à Lille.

La préfecture de Lille et le ministre de l’intérieur ont attendu plus de deux mois pour reconnaître la situation des grévistes de la faim. Deux jours de plus pour accéder aux revendications des sans-papiers de Lille seraient deux jours de trop.

Alors que depuis une semaine les actions et mobilisations de soutien ont commencé à se multiplier sur tout le territoire, nous appelons à faire passer la mobilisation à un stade supérieur :

- Comme nous l’avons fait depuis une semaine nous appelons à nous rassembler tous les soirs à 18H00 devant le siège du PS à Paris (Métro Solferino) jusqu’à la régularisation des sans-papiers de Lille

- Nous appelons tous les collectifs de sans-papiers de France et tous leurs soutiens à organiser des actions en direction du PS, des préfectures et du gouvernementlundi, mardi et mercredi prochains.

- Dans ce cadre nous appelons à organiser dans la journée de mardi des rassemblements, même symboliques, devant toutes les préfectures de France, de Guyane, de Guadeloupe, de Martinique, de la Réunion, de Mayotte, de Kanaky…

- Nous appelons à se joindre à la manifestation appelée par le Ministère de la régularisation de tous les sans-papiers à Paris vendredi 18 janvier à 14H30 à République.


Mouvement « Faut-il mourir pour avoir des papiers »

Emergence, Brigade Anti-Negrophobie, Droits Devant!, Coordination contre le Racisme et l'Islamophobie (CRI), Parti des Indigènes de la République (PIR), Union des Travailleurs Immigres Tunisiens (UTIT), Femmes plurielles, Sortir du Colonialisme (SDC), CSP59, Fédération des Travailleurs Africains en France (FETAF), Fédération SUD Éducation, Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples (MRAP), l'Union syndicale Solidaires, comité de soutien marseillais aux grévistes sans papiers Lillois, Collectif de soutien au sans-papiers de Figeac, La Marmite aux Idées (Calais), les Amoureux au ban public, FSU 59/62, Fédération du Nord du Mouvement des Jeunes Communistes, Coordination Rhône-Alpes de soutien aux sans papiers, Centre d'Information Inter-Peuples (Grenoble), 9ème Collectif, Ministère de la Régularisation de Tous les Sans-Papiers, Assemblée Citoyenne des Originaires de Turquie (ACORT), CSP75, CSP92, CSP93, CSP 95, Association des Marocains en France (AMF), Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF), Fédération Tunisienne pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR), UNI*T (Union pour la Tunisie), Front Uni des Immigrations et Quartiers Populaires (FUIQP), Fédération des Associations de Solidarité avec les Travailleurs Immigrés (FASTI), Union Juive Française pour la Paix (UJFP), Collectif de Musulmans de France (CMF), Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique (FASE), Gauche Anticapitaliste (GA), Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), Ras l'Front Isère, Force Citoyenne Populaire (FCP), Les Alternatifs, Forum Gardois des Migrants, Alternative Libertaire, DNSI 37, l'association ALTER EGAUX (Laval), L'organisation OCML Voie-Prolétarienne/ Journal Partisan, Fédération des Syndicats SUD Etudiant, Fédération Syndicale Etudiante (FSE), Les indivisibles, Collectif de vigilance Paris 12 pour les droits des étrangers-RESF, Collectif Drôme-Ardèche de Solidarité avec les sans papiers et les sans droits, L'association de solidarité en Essonne aux familles Roumaines , Roms réseaux Romeurope (ASEFRR), Collectif 37 des Travailleurs Sans Papiers, Comité de soutien au Collectif TSP 37, Association Chrétiens-Migrants 37, CTSP Vitry, Attac 69, Gauche Unitaire/ Front Gauche 69, LDH-Rhône, NPA 69, UJFP69, JCML69, Le Collectif « D’ailleurs nous sommes d’ici » : ATMF 67, Attac Strasbourg, FSU 67, MRAP Strasbourg, NPA 67, PCF 67, GA 67, GU 67, Fédération Droit Au Logement (DAL),




Dans le 37
Communiqué de presse :

Prêts à mourir pour des papiers ?
Une seule solution, la régularisation !

Le Réseau Education Sans Frontières d’Indre-et-Loire (RESF37), le Collectif 37 des Travailleurs Sans Papiers, le Comité de soutien au CTSP 37, le groupe « D'ailleurs Nous Sommes d'Ici 37 » et l’Association Chrétiens-Migrants expriment leur solidarité avec les grévistes de la faim de Lille et exigent leur régularisation immédiate.

Voici maintenant 10 semaines que des hommes et des femmes ont décidé de s’engager dans une grève de la faim : s’ils ont choisi cette forme extrême de protestation qui met leur vie en danger, c’est aux pouvoirs publics, aux lois iniques, aux règlements injustes et inhumains imposés aux étrangers qu’en incombe la responsabilité. Et avant tout au Ministre de l’Intérieur, prêt à « laisser mourir » pour ne pas déroger à sa ligne de conduite intransigeante. Dans les associations, les syndicats, les collectifs – dont nombre de militants ont voté pour les socialistes – des voix s’élèvent pour dénoncer l’intolérable et s’écrier : PAS EN NOTRE NOM !

Ignorant les justes revendications des collectifs, des syndicats et des associations, le Ministre de l’Intérieur a publié le 28 novembre dernier une circulaire dite de « régularisation » qui, si elle permet de régler quelques situations, n’apporte aucune solution à une majorité d’étrangers privés du droit au séjour et installés depuis longtemps sur notre territoire. Les critères de régularisation de cette circulaire, impliquent le cumul d’un nombre de conditions quasi impossible à réaliser, notamment pour les travailleurs, mais aussi pour les jeunes, les couples sans enfant, les célibataires…

A Lille, le préfet a opposé une fin de non recevoir aux revendications de régularisation des sans papiers grévistes de la faim. Pire, il a organisé l’expulsion de deux d’entre eux vers l’Algérie malgré l’état de faiblesse dans lequel ils se trouvaient. Mais c’est sur tout le territoire que se poursuivent les refus de séjour, les arrestations, les placements en rétention et les expulsions qui démantèlent les familles, séparant les pères de leurs enfants.

Nous voulons :

- la régularisation immédiate des grévistes de la faim de Lille

- un visa de retour pour les expulsés

- la régularisation de tous les étrangers qui travaillent ici, y créent des richesses, étudient, s’y font soigner, y construisent leur avenir, leur vie, leur famille…

- le vote rapide d’une loi refondant le droit des étrangers sur le principe de l’égalité de tous.

ILS VIVENT ICI, ILS TRAVAILLENT ICI, ILS RESTENT ICI !




Communiqué d'Alternative Libertaire :

Grève de la faim des sans-papiers de Lille :
Valls marche dans les pas de la droite et de l'extrême droite !

   
La vie des sans-papiers a-t-elle changé depuis que les socialistes sont à la tête de l'Etat ?
Il semblerait que non. Aujourd’hui ils peuvent mourir sur le parvis d’une église sans que cela n'émeuve notre ministre de l’intérieur !

Après 70 jours de grève de la faim des sans-papiers de Lille, Valls et le préfet du Nord continuent de trouver illégitime leur demande de régularisation.

Les clowns socialistes n'ont pourtant pas lésiné sur les moyens, ils ont envoyé le GIPN ! Les troupes d’élites, destinées aux terroristes, appelées pour faire évacuer une église occupée par des sans-papiers en grève de la faim depuis 30 jours ?!! Ils ont touché le fond, ou plutôt le Front : des êtres humains peuvent mourir d’un moment à l’autre sur les terres de la socialiste Martine Aubry !

La solidarité s'est rapidement mise en route : le 9ème collectif de sans-papiers a occupé le siège parisien du PS la semaine dernière, occupation suivie de rassemblements réguliers devant ce même siège. L'AFP à été occupée afin de dénoncer le silence sur cette grève, puis mercredi c'est l'église de Saint-Denis que des sans-papiers ont occupée. Les actions de soutien se développent partout en France.

Alternative Libertaire soutient les grévistes de la faim du CSP59 brutalisés par la sociale démocratie, et appelle à participer aux actions de solidarités des collectifs de sans-papiers sur Paris et ailleurs en France.
Non au racisme d'Etat ! Détruisons les frontières ! Abolissons les lois racistes, et exigeons la régularisations immédiate de toutes et tous les sans-papiers !

Alternative libertaire, le 12 janvier 2013

 

http://boutique.alternativelibertaire.org/fonctions/redimlive.php?nomorig=../client/gfx/photos/produit/Autoc Sans-papiers_12.jpg&width=159&height=&opacite=&nb=& miroir=

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans antiracisme
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 23:03

 Soutien à Saïdou et Saïd Bouamama

Devoir d'Insolence Antiraciste: refusons les injonctions à se taire

.
Saïdou, chanteur du groupe Zep, et Saïd Bouamama, sociologue et militant, sont attaqués en justice pour « injure publique » et « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence » par l'AGRIF (Alliance Générale contre le Racisme et pour la défense de l'Identité Française et chretienne) suite à la sortie de leur livre et de l’album Nique la France, devoir d’insolence. Nous ne pouvons qu'adhérer totalement aux paroles de la chanson mise en cause: « Nique la France et son passé colonialiste/ ses odeurs, ses relents et ses réflexes paternalistes / Nique la France et son histoire impérialiste/ ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes".

La plainte a été déposée en octobre simultanément à la polémique lancée par le livre de Copé à propos du « racisme anti-blanc ». Ce concept, qui n'était jusqu'alors utilisé que par l'extrême droite, permet d’accuser des maux qu’ils vivent les victimes du racisme d’Etat. Le concept n’est pas nouveau : Frantz Fanon en parlait comme d’une arme contre les revendications des colonisé-e-s. Cette attaque illustre les injonctions au silence qui sont faites aux enfants d’immigré-e-s. La question est posée ainsi par Saïd Bouamama : « pourquoi Michel a-t-il le droit d'insulter le drapeau et pas Mohamed ? ». En faisant comprendre comme du « racisme anti-blanc » le fait d’insulter la

France, les fachos de l'AGRIF veulent affirmer tout simplement qu’être français, c’est être blanc !

La riposte est en marche, une pétition a très rapidement été mise en ligne avec l’objectif d’atteindre 100 000 signatures d’ici février, et une campagne de soutien national se monte – Devoir d’insolence antiraciste – dont Alternative libertaire est signataire. Nous devons combattre l’injonction au silence, ou ce que le sociologue de l’immigration Abdelmalek Sayad appelait l’injonction à la politesse faite aux immigré-e-s. C’était l’objectif de Saïdou et Bouamama et leur procès illustre bien le sort qui est réservé à celles et ceux qui refusent de se plier à cette injonction à la politesse. Merci madame la France ! Et bien non, il n’y a pas de merci pour les discriminations, les violences policières, la misère, la précarité, et les crimes coloniaux d’hier et d’aujourd’hui. Avec ce procès, c’est à la criminalisation d’un appel à l’égalité que nous assistons !

Alternative libertaire réclame l'abandon totale des poursuites judiciaires à l'encontre de ces deux camarades, soutient la campagne Devoir d'insolence antiraciste et appelle à s'y investir ! Refusons les injonctions à se taire qui sont faites au dominé-e-s et aux exploité-e-s! Que leur parole s'exprime dans toute leur radicalité !

 

Alternative libertaire, le 5 janvier 2013    

 

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans antiracisme
commenter cet article
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 12:03

Appel à rassemblement de soutien le 27 décembre : 

    Dans quelques jours, Nassima, Rémi et Mohammed embarqueront pour Le Caire rejoindre une centaine d’internationaux qui participent à la mission « Bienvenue en Palestine » à Gaza.

    Le 27 décembre, ils prendront la route, direction le passage de Rafah afin de traverser la frontière vers la bande de Gaza.

    Cette date n’a pas été choisie au hasard. Elle marque le triste anniversaire du début de l’opération meurtrière israélienne « Plomb Durci » qui a conduit il y a quatre ans au massacre de plus de 1500 palestiniens de Gaza.
    La bonne nouvelle est que le gouvernement égyptien a donné son accord pour que cette délégation puisse pénétrer dans Gaza.

    C’est un extraordinaire élan de solidarité qui a répondu à notre appel, et grâce à vous, nous partons avec plus d’une tonne de médicaments, avec un équipement de chirurgie maxillo-faciale d’une valeur totale de 18.000 euros*, avec les livres d’apprentissage du Français (plusieurs milliers d’euros), avec des tenues sportives pour les jeunes footballeurs que nous comptons rencontrer à Gaza, et avec des confiseries à partager avec les familles de la bande Gaza.

    Nous tenons à remercier tous et toutes celles qui nous ont apportés à Tours des médicaments, des livres et qui ont contribué à la réussite de cette collecte. Nous disons également merci à tous les inconnus qui sont venus spontanément à notre stand samedi dernier pour nous apporter leur soutien. Aux pharmaciens de quartier qui nous ont fait don de médicaments, aux bonnes sœurs du quartier des Fontaines. Un grand merci à l’association Abir pour toute l’aide qu’elle nous a apporté pendant cette opération.

    Cette mission, grâce à vous tous, concerne bien plus que la centaine de volontaires qui partent. Elle montre la solidarité avec la population gazaouie d’un très grand nombre de femmes et d’hommes qui disent NON au blocus de Gaza.  

Nous vous invitons à un rassemblement :    

le 27 décembre prochain, place Jean Jaurès à 18 h

    En mémoire des victimes des crimes israéliens, pour continuer à dire non au blocus de Gaza et à la complicité de la France et pour apporter notre soutien à nos amis tourangeaux qui tenteront ce jour là de pénétrer dans la bande de Gaza.

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans International
commenter cet article
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 02:25
 
Dans les rues, dans les transports en commun, devant les commerces et les écoles... Les caméras se multiplient ! La vidéo-surveillance enregistre nos faits et gestes au quotidien, alors que les dispositifs de contrôle ne cessent de s’intensifier et de se perfectionner.

Dans ce contexte, "Sous-surveillance.net" propose un outil de lutte. Ce projet permet à chaque ville de se doter facilement d’un site local de cartographie des caméras, publiques comme privées, qui filment l’espace public.

Cette cartographie est participative, collaborative et accessible au plus grand nombre. Elle permet de rendre visible la prolifération des caméras tout en collectant un maximum d’informations les concernant. Dès maintenant, chacun et chacune peut s’approprier le site, lutter, agir, participer, partager ses idées, informer, consulter la revue de presse et se réapproprier l’espace urbain !

Plusieurs collectifs de villes ont déjà lancé leur site ou préparent son lancement. 
 
Participez à la cartographie ou, mieux, rejoignez le collectif local.
 
 
Site réseau/coordination en travaux (comme partout) : http://www.sous-surveillance.net/ 
Nice : http://nice.sous-surveillance.net/
Nîmes : http://nimes.sous-surveillance.net/
Blois : http://blois.sous-surveillance.net/
Saint-Étienne : http://saint-etienne.sous-surveillance.net/
Val d’Isère : http://valdisere.sous-surveillance.net/
Chambéry : http://chambery.sous-surveillance.net/
Annecy : http://annecy.sous-surveillance.net/
Bordeaux : http://bordeaux.sous-surveillance.net/
 

 

Emission de "Demain Le Grand Soir", sur radio béton Tours, sur ce sujet :
http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1054

 

vidéo : http://www.dailymotion.com/video/xun472_projet-sous-surveillance-net_news?start=2

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Anti-répression
commenter cet article
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 12:06

Une centaine de femmes et d’hommes dont trois tourangeaux s’apprêtent à se rendre dans la bande Gaza en cette fin décembre pour montrer leur solidarité à une population martyrisée, bombardée, ghettoïsée, qui souffre d’un terrible blocus depuis maintenant 6 ans.

Un blocus injuste et criminel qui prive près de 2 millions de femmes, d’hommes et d’enfants de quasiment tout.

L’occupant israélien transforme en enfer la vie des Palestiniens :

 - Manque d’eau potable, de médicaments, d’électricité, de matériaux de reconstruction

- Impossibilité de circulation dans le reste de la Palestine comme à l’extérieur de la Bande de Gaza,

- Attaques répétées des avions militaires israéliens qui survolent en permanence leur territoire et lâchent à n’importe quel moment des missiles sur la population.

 

C’est pourquoi nous tenons à aller sur place, via l’Egypte, 4 ans jour pour jour après la sanglante attaque israélienne, qui a fait plus de 1400 morts, dont 400 enfants, ainsi que des milliers de blessés et mutilés, pour dire que nous n’avons pas oublié, et pour apporter un peu de réconfort à cette population meurtrie.

Nous refusons ce blocus lâchement cautionné par nos gouvernements et nous espérons que le gouvernement Morsi, contrairement à celui de l’ère Moubarak, permettra l'ouverture de la frontière de Rafah.

 

Nous remercions toutes les personnes et toutes les associations qui nous ont déjà aidés :

- en faisant connaître cette mission composées de Français, d'Italiens, de Belges, d'Américains et d'Egyptiens

- en nous aidant à récolter des médicaments faisant défaut en raison du blocus.

- en offrant des méthodes d'apprentissage du Français que nous allons apporter aux étudiants de Gaza,

- en faisant des dons pour acheter et apporter deux distracteurs (un pour adulte et l'autre pour enfants) permettant à l'équipe de chirurgie maxillo-faciale de l'hôpital Shifa à Gaza de reconstruire les mâchoires cassées par des tirs de missiles ou balles.

Vous pouvez encore nous aider en vous déplaçant samedi 15 au lieu de collecte à Tours ou en participant à la journée que nous organisons dimanche 16 décembre à la Belle Rouge à Joué les Tours

 

 Vous trouverez la liste des médicaments et des livres que nous récoltons pour les emporter à Gaza sur :
http://bienvenuepalestine.com/votre-soutien

 

http://img4.hostingpics.net/pics/518196AfficheBienvenueenPalestineTours.jpg http://img4.hostingpics.net/pics/914403AFFICH4.jpg

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités locales et communiqués
commenter cet article
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 16:01

 L'Agrif, orga de cathos d'extrème droite, a attaqué en justice le sociologue Saïd Bouamama et le chanteur de ZEP, Saïdou.

Le rappeur Saïdou du groupe Z.E.P (Zone d’Expression Populaire) et le sociologue et militant Saïd Bouamama ont été mis en examen pour « injure publique » et « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence » sur une plainte de l’AGRIF, pour un ouvrage et une chanson du même nom, « Nique la France ».

Site de soutien  : http://www.devoirdinsolence.fr/ 

 

    .    .    .    .     Image

 

Le rappeur Saïdou du groupe Z.E.P (Zone d’expression populaire) et le sociologue et militant Saïd Bouamama ont été mis en examen pour « injure publique » et « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence » sur une plainte de l’Agrif, un groupe d’extrême droite nostalgique de l’Algérie française. En cause, un ouvrage et une chanson du même nom, Nique la France, qui assènent en refrain :

« Nique la France et son passé colonialiste, ses odeurs, ses relents et ses réflexes paternalistes / Nique la France et son histoire impérialiste, ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes. »

Comme des millions de gens à travers le globe ces dernières années, les deux auteurs ont attaqué le colonialisme et le système capitaliste et impérialiste. Comme beaucoup d’entre nous, ils dénoncent une idéologie toujours très en vogue : le racisme, sous ses formes les plus courantes mais aussi les plus décomplexées. Comme de nombreux habitants des quartiers populaires, ils ont crié leur colère contre les inégalités, les discriminations et la justice à double vitesse.

S’inscrivant dans une longue tradition pamphlétaire des artistes engagés en France contre l’État français, du « nation de porcs et de chiens » d’André Breton au « le temps que j’baise ma Marseillaise » de Léo Ferré en passant par le « je conchie l’armée française » d’Aragon ou le « votre République, moi j’la tringle » de Renaud, Saïdou et Saïd Bouamama ont choisi d’assumer leur « devoir d’insolence » afin d’interpeller et de faire entendre des opinions qui ont peu droit de cité au sein des grands canaux de diffusion médiatique.

Mais voilà, cela dépasse, choque et insupporte qu’une telle parole puisse être portée, d’autant plus quand elle l’est par ceux qui subissent en premier lieu les politiques racistes et antisociales. Lorsque des Noirs ou des Arabes font le choix de sortir de l’invisibilité et du mutisme afin de décrire la réalité telle qu’elle est – violente, inégale et destructrice – la droite extrême, l’extrême droite ou encore l’État s’emploient à tenter de convaincre l’opinion publique de l’illégitimité de ces discours.

NTM, Sniper, Ministère Amër, Mr. R, La Rumeur, Youssoupha ou Houria Bouteldja sont autant de rappeurs et militants attaqués ces dernières années pour des paroles jugées trop irrévérencieuses. Pourtant, tous n’ont fait que porter publiquement l’expression populaire du rejet des discriminations et de la stigmatisation des quartiers populaires, des Noirs, arabes et musulmans.

En signant cette pétition, nous exigeons que les poursuites contre Saïdou et Saïd Bouamama soient abandonnées. D’accord ou pas d’accord avec les propos et les formulations incriminés, nous défendons leur droit de les tenir. L’extrême droite veut interdire le droit de chanter la révolte, imposons le droit de l’exprimer sans entraves.

Comité de soutien Devoir d’insolence


Pour nous rejoindre et agir : devoirdinsolence@gmail.com

Page Facebook: https://www.facebook.com/devoirdinsolence

Site internet: http://www.zep-site.com


Pétition : http://petition.lesinrocks.com/devoirdinsolence/

 

 

Clip, ZEP, "Nique la France" :   http://www.dailymotion.com/video/xc08wd_zep-nique-la-france_music

 

 

 

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Anti-répression
commenter cet article
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 11:31

.

Libertaires : contre l’homophobie et l’ordre patriarcal !

Ce mois de novembre, répondant à l’appel de mouvements religieux dont certains intégristes, des dizaines de milliers de partisans de la famille traditionnelle et patriarcale ont défilé contre les droits des homosexuels et des lesbiennes. Nous ne pouvons les laisser distiller leurs discours liberticides et homophobes sans réagir.

Ne nous leurrons pas, ces « défenseurs » de l’ordre moral chrétien sont tout sauf tolérants. Contre nos libertés, ils et elles manifestent pour empêcher les pièces de théâtre jugées « christianophobes » et contre le droit à l’avortement. Cette fois, ils et elles marchent contre le mariage de ce qu’ils appellent les « duos homosexuel-les », leur refusant le qualificatif de couple, tant ils considèrent l’homosexualité comme anormale et inacceptable. Ils et elles veulent nous faire croire qu’il faut un père et une mère pour élever un enfant, sous le prétexte que les hommes et les femmes auraient chacun-e-s des qualités innées essentielles à sa construction.

 

Des préjugés patriarcaux    

C’est faux ! Le genre est une construction sociale qui enferme les individus à l’intérieur de normes prétendument naturelles et définies par leur sexe de naissance. Le modèle familial défendu par ces gens est le modèle patriarcal traditionnel responsable de l’oppression des femmes et des homosexuels et des lesbiennes. Loin de garantir l’équilibre des enfants et la stabilité de la société, il est le terreau de la violence. Combien d’homosexuel-les sont mort-es ou vivent caché-es, victimes de l’intolérance ? Combien de femmes ont subi le sexisme, les violences et les inégalités ? Combien d’individus souffrent pour correspondre à des schémas hétéronormatifs qui ne leur correspondent pas ?

 

JPG - 239.9 ko

 

Défendons des droits pour tous !

 

En tant que libertaires nous défendons d’abord l’amour libre car nous refusons les contraintes qui sont celles du mariage comme du PACS. Mais nous n’ignorons pas que ces deux institutions donnent actuellement accès à des droits et nous refusons que les gays, les lesbiennes et les transgenres en soit exclu-es.

 

Parce que l’homophobie, le sexisme et la famille patriarcale sont générateurs de haine, de violences et d’inégalités ; Parce qu’il n’existe pas de qualités ou de défauts innés attachés au sexe biologique, Parce que l’amour doit être libre et sans contraintes ; Parce que l’attention et l’éducation dont un enfant a besoin ne dépendent pas du sexe de ses parents (biologiques ou sociaux)

 

Nous revendiquons :   

 

- L’égalité totale entre les homosexuel-les, bisexuel-les, transgenres et hétérosexuel-les, ainsi qu’entre les hommes et les femmes,
- Une éducation favorisant la liberté de mener une vie sexuelle exempte de préjugés sexistes et homophobes,
- l’abolition de la différence de droits existant entre personnes mariées et non-mariées, qui permettrait l’abolition du mariage. Mais nous lutterons pour l’accès pour tous et toutes à celui-ci tant qu’il existera.
 

 

La commission antipatriarcat   

 

Alternative Libertaire

 

 

Appel à rassemblement ce samedi 8 décembre à Tours, à 15h devant la mairie

 

http://img15.hostingpics.net/pics/610137kgbt.png

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans féminisme
commenter cet article