Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Alternative Libertaire 37 - Le blog du Collectif Alternative Libertaire de Touraine
  • Alternative Libertaire 37 - Le blog du Collectif  Alternative Libertaire de Touraine
  • : Nous sommes des militants et militantes anarchistes révolutionnaires et communistes libertaires vivant et travaillant sur Tours et son département.
  • Contact

Où acheter notre journal ?

Mensuel Alternative Libertaire

Dans la ville de Tours, vous le trouverez aux adresses suivantes :

- 3 rue Nationale

- 1 place du Grand Marché

- 5 rue de Bordeaux

- 18 rue B. Palissy

- 30-32 rue Giraudeau

- 115 bis rue Giraudeau

- 21 avenue de Grammont

- 59 quai Paul Bert

- Gare SNCF

- 110 rue de la Fuye

- Le Numéro 6 (avenue Stendhal).

Pour le reste du département : http://www.trouverlapresse.com

Recherche

28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 01:03

communiqué d'Alternative Libertaire

 

Non à la haine, au racisme et aux dérives sécuritaires !

La terrible affaire de Toulouse va laisser des traces. Les opportunistes politiques vont surfer indignement sur ces événements. On peut déjà, sans s'en étonner, constater que Marine Le Pen a repris sa croisade raciste tandis que Sarkozy, après avoir constamment attisé la peur et l'intolérance, ne trompera personne avec ses appels à ne pas stigmatiser les musulmans. Il nous promet d'ailleurs déjà un renforcement des mesures liberticides et un durcissement de la politique sécuritaire. Dans le même temps, les stigmatisations et amalgames vont proliférer à l’égard des musulmans ou plus généralement de tous les "jeunes de cité" qui, parce qu'ils ont le malheur de n'être pas nés à Neuilly-sur-Seine, seront désormais d'autant plus assimilés à des terroristes en puissance. Une psychose pareille à celle de l'après 11-septembre semble déjà être nourrie par des médias qui se plaisent à dépeindre la "dérive extrémiste de ces jeunes de cité".

Activés par les haines de tous bords que cette affaire semble nourrir, les actes de racisme risquent de se perpétuer dans les mois qui viennent tandis que la paranoïa savamment entretenue par des journalistes peu scrupuleux fera le lit de la répression tous azimuts. Après avoir fait passer sur Toulouse le plan Vigipirate au niveau "écarlate", Sarkozy mise sur le contre-coup de cette affaire pour se lancer dans une vaste entreprise liberticide. Où s'arrêtera cette dérive sécuritaire ?

Alternative libertaire condamne toutes les formes de racisme, d'antisémitisme et de discriminations sociales, ainsi que toutes les lois liberticides.

Alternative libertaire, le 27 mars 2012

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans National
commenter cet article
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 19:02

communiqué collectif

L’HEBERGEMENT D’URGENCE,
UN COMBAT POUR LA DIGNITE

Les associations et organisations soussignées,

CONSTATANT :

Que l’insuffisance de logements sociaux, la cherté du logement encouragée par les politiques publiques, la flambée des loyers et des charges, la hausse des expulsions locatives, le renforcement des discriminations, l’inflation des prix dans tous les domaines de la vie quotidienne, nourrissent une grave crise du logement et engendrent une augmentation considérable du nombre de personnes sans logis et mal-logées.

Que la pauvreté salariale et le chômage, le creusement des inégalités, le développement de l’insécurité sociale, le désengagement de l’État allant jusqu’à contester le principe même de la solidarité nationale et à accuser les populations vulnérables de creuser les dépenses publiques, nourrissent la crise du logement.

Que par ces choix, l’Etat piétine les lois qui rendent effectif l’accès aux droits, particulièrement celui d’être hébergé décemment lorsque l’on est sans abri, jusqu’à une orientation vers une structure d’hébergement stabilisée, de soin ou un relogement, en conformité avec les articles L 345-2-2 et L 345-2-3 du Code de l’action sociale et des familles.

SE FÉLICITENT :

Que l’association Droit au Logement, accompagnant des personnes victimes de la non-application de ce droit à l’hébergement, ait traduit l’Etat devant la juridiction administrative.

Que le Conseil d’Etat ait rendu le 10 février 2012 une décision déclarant que le non-respect par l’Etat des dispositions du Code de l’action sociale et des familles est une atteinte à une liberté fondamentale, sans interroger la situation administrative de la personne sans abri.

Que suite à cette jurisprudence du Conseil d’Etat, le Tribunal Administratif de Paris, saisi d’un référé-liberté, ait rendu en quelques heures une ordonnance faisant obligation à l’Etat d’héberger une jeune mère et son enfant.

Qu’une avancée dans le respect d’un droit soit ainsi rendue possible par l’action en justice.

DÉCIDENT :

De mettre en place ensemble un site ressource appelé « 115 JURIDIQUE.ORG », et tout autre moyen approprié pour multiplier les actions en référé-liberté et obtenir l’hébergement en urgence de ceux et celles qui sont à la rue, ou le seront à la fin de la trêve hivernale des expulsions, et à la fin du plan grand froid.

DÉCLARENT qu’une telle action, dont l’issue ultime devrait être l’éradication totale du mal-logement, s’inscrit dans la lutte qu’elles mènent pour que notre société se mette en branle, resserre les filets de la protection sociale et fasse du droit au logement une liberté fondamentale.


AC !, ACDL, ADVOCACY, ATTAC, BAGAGERUE, CAL, CFDT CREDIT FONCIER IDF,CGT, CGT DE L’IEDOM, CNAFAL, COPAF, DAL, FASTI, FRANCE TERRE D’ASILE, FONDATION COPERNIC, FSU, LDH, RESF, SNP-FO CAISSES D’ÉPARGNE, SNUCLIAS-FSU, SPUCE CFDT, SYNDICAT DES AVOCATS DE FRANCE, UNION SYNDICALE SOLIDAIRES, SUD EDUCATION, SUD SANTÉ-SOCIAUX, SYNDICAT DE LA MAGISTRATURE, UNION SYNDICALE DE LA PSYCHIATRIE

Avec le soutien : Alternative Libertaire, EELV, Les Alternatifs …



http://115juridique.org/

Sans-logis : passer de la charité au droit !
Ce site lancé par des associations de solidarité et des syndicats a été créé pour aider les sans-abri, quelle que soit leur situation administrative, à faire valoir leur droit à être hébergés, jusqu’à leur orientation vers une structure de soins, de stabilisation, ou vers un relogement, conformément aux dispositions des articles L.345-2 et suivants du Code de l’action sociale et des familles. Par son arrêt du 10 février dernier, le Conseil d’État autorise désormais les personnes sans-abri à utiliser la procédure de référé-liberté :

« Il appartient aux autorités de l’État de mettre en œuvre le Droit à l’hébergement d’urgence reconnu par la loi pour toute personne sans-abri en situation de détresse…
une carence caractérisée dans l’accomplissement de cette tâche peut faire apparaître une atteinte grave et manifestement illégale à une liberté fondamentale lorsqu’elle entraîne des conséquences graves pour la personne intéressée … » (Conseil d’État, 10 février 2012, n°356456)

Ce site, met à disposition et partage le travail élaboré par le DAL pour saisir la justice administrative, et par la suite obtenir les premières décisions en référé-liberté du Tribunal administratif.

Il doit permettre aux professionnels du droit, mais aussi à toute personne initiée au droit administratif (militant, bénévole, passant ou sans-abri) qui en a la compétence, de saisir la justice administrative en cas de refus d’héberger les personnes sans-abri.

Sur ce site, vous trouverez des explications sur :

le fonctionnement de la veille sociale,

la préparation de la demande,

le référé-liberté et ses conditions,

la procédure en pratique.
Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Mouvement social
commenter cet article
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 14:30

Le collectif des Déboulonneurs est en procès à Tours le 20 mars à 14h, au tribunal de Police de Tours (place Jean Jaurès).

Motif : "Dégradation du bien, en l’espèce des panneaux publicitaires, appartenant à JC Decaux, dont il n’est résulté qu’un dommage léger".

Le panneau de pub en question est un panneau déroulant extrêmement consommateur en électricité, vantant notamment les mérites des cookies au chocolat pour les enfants et des crèmes antirides, ainsi que du nouvel Iphone. Bien sûr tout cela ne donne aucun cancer et ne fait pas grossir, ou alors il ne faut pas le dire parce qu’il y a trop d’argent en jeu. De toutes façons, les associations qui luttent contre ces fléaux n’ont pas d’espaces pour s’exprimer à Tours ! La municipalité est d’ailleurs en infraction concernant le nombre de panneaux d’affichage libre... Pas le choix, on n’a que les bombes de peinture pour s’exprimer ! D’ailleurs, ce droit de réponse à la publicité a été reconnu par un juge parisien lors d’un dernier procès.

Le soir, conférence-déba​t avec Yvan Gradis, Xavier Renou, Clément Wittman: Sur-publicité et société du gaspillage, des données pour comprendre et pour agir.

Vidéo de l’action

Si vous voulez avoir plus d’informations, ou nous contacter : deboulonneurs.tours[a]gmail.com (remplacer le [a] par @)

Inutile de dire qu’un procès, ça coute cher… Environ 2000€ pour un procès des Déboulonneurs. Et que nous aimerions bien ne pas assumer seuls les frais de ce procès ! Nous comptons donc sur votre solidarité ! Pour celles et ceux qui le peuvent, nous lançons donc un appel aux dons. Nous préférons recevoir 200 chèques de 10€ que 20 chèques de 100€…

Adresse : Trop c’est trop – 22 rue Emile Zola – 37000 Tours.

Ordre : « Trop c’est Trop »

Merci d’avance pour votre solidarité.

Les Déboulonneurs de Tours

www.deboulonneurs.org

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Anti-répression
commenter cet article
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 12:09

Tract d'Alternative Libertaire pour la mobilisation antiraciste et anticolonialiste du 17 mars.

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans antiracisme
commenter cet article
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 01:20

Dans le cadre de la semaine anti-coloniale,  organisée par l'association « Sortir du colonialisme », et de l'appel à 
une journée de mobilisation nationale anticoloniale et antiraciste avec le collectif " D’ailleurs Nous Sommes d’Ici" le 17 mars : http://anticolonial.net/spip.php?article2465, trois dates à Tours :

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37
commenter cet article
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 16:59

Tract d'AL  

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 20:05

Alternative Libertaire de mars est dispo, avec pleins feux sur le nucléaire et un bon dossier sur les révolutions arabes.  

Sommaire : http://alternativelibertaire37.over-blog.com/pages/_Alternative_libertaire_mensuel_nmars_2012-3680851.html  

 

Dossier Printemps arabe : Décevantes, les révolutions ?  

Un dossier coordonné par Guillaume Davranche, Marouane Taharouri et la commission International d’AL

Le 14 janvier 2011, le peuple tunisien chassait Ben Ali ; Moubarak tombait en février, tandis que la révolution s’amorçait à Bahreïn et en Libye  ; le même mois, le Maroc manifestait ; en mars, c’était au tour de la Syrie de s’éveiller.

Un an plus tard, les manifestations de Bahreïn ont été écrasées par les chars saoudiens ; un Conseil national de transition parrainé par l’Otan a pris le pouvoir en Libye ; les réactionnaires islamistes ont emporté les élections en Tunisie et en Égypte (avec seulement 54% et 52% de participation respectivement).

Une lecture sommaire de l’histoire pourrait amener à conclure que la parenthèse révolutionnaire est refermée, et que l’heure est à la normalisation, pour la plus grande joie des bourgeoisies nationales et de leurs alliés occidentaux et des émirats du Golfe.

Pourtant, le cycle ouvert par le peuple tunisien n’est pas refermé. Le tremblement de terre du 14 janvier a propagé son onde de choc dans tout le monde arabe et au-delà. La peur qui, en apparence, paralysait les sociétés arabes, est dissipée. La lutte héroïque du peuple syrien montre que ces insurrections antidictatoriales n’ont rien d’un effet de mode mais correspondent à un véritable mouvement de fond.

En Tunisie, en Égypte et en Libye le pouvoir est aujourd’hui assumé par d’anciens dignitaires recyclés et par des islamistes. Ces derniers n’ont rien de djihadistes au couteau entre les dents, mais sont essentiellement des bourgeois et des hommes d’affaire soucieux que le mouvement populaire cesse au plus vite. Obligés de « gérer » une situation instable, ils font face à des contradictions qu’ils ne peuvent escamoter comme l’endettement, la crise du capitalisme, les revendications sociales et démocratiques, les combats émancipateurs des femmes, la soif de liberté et de justice, mais aussi la l’hostilité envers les ingérences impérialistes des Occidentaux ou des États du Golfe. Ces contradictions peuvent, à leur tour, provoquer leur chute, et ils le savent.

Dans ce contexte les mouvements sociaux et populaires ne sont pas condamnés à attendre des jours meilleurs. Et les groupes libertaires qui, çà et là, participent à la lutte, sont face à la responsabilité de se lier à la masse des travailleuses et des travailleurs, de jeunes, des femmes qui, en Tunisie et en Égypte, ont fait vaciller les dictatures.

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37
commenter cet article
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 11:47

Appel du réseau Anarkismo-Europe

Ne payons pas leur dette, sortons du capitalisme !


La fin de l'année 2011 a marqué un approfondissement de l'offensive des capitalistes et de leurs alliés, les gouvernements, contre les classes populaires. Une entente tacite de la droite et de la gauche de gouvernement s'est faite dans toute l'Europe autour de la rigueur budgétaire, de l'austérité et du principe de faire payer les classes populaires. La Grèce, où s'est formé un gouvernement d'union nationale incluant des ministres d'extrême-droite, en est la quintessence, et le signe que les capitalistes n'hésiteront pas à recourir à l'autoritarisme pour faire payer la crise aux travailleurs et aux travailleuses.

L'entente entre la gauche et la droite est redoublée par leur collusion avec les marchés financiers, les banques et les entreprises. Les conflits entre gouvernements et agences de notation autour des notes des dettes souveraines ne sont que des faux semblants : les gouvernements et les institutions financières et commerciales marchent main dans la main pour imposer des coupes sombres dans les budgets sociaux, dans les salaires, pour prolonger le temps de travail jusqu'à la retraite, pour brader ou détruire les services publics, pour accentuer la précarité et le chômage au plus grand bénéfice des capitalistes, qui souhaiteraient, paradoxe extrême, augmenter encore un peu plus leur taux de profit à la faveur de cette crise qu'ils ont eux-mêmes créée. Face à cette entente cordiale entre politiciens et capitalistes, les travailleurs et les travailleuses ne peuvent compter que sur eux et elles-mêmes pour résister et imposer une autre sortie de crise.

Cette sortie de crise, la seule possible, c'est la sortie du capitalisme. Ce système ne pourra jamais rien produire d'autre qu'une société inégalitaire, où l'argent et le pouvoir se trouvent de plus en plus concentrés entre les mains d'une minorité parasite de capitalistes et de bureaucrates, et une économie productiviste qui gaspille les ressources sans pour autant répondre aux besoins des populations. C'est en montrant la nécessité d'une autre société, où la richesse et le pouvoir sont égalitairement répartis entre toutes et tous, et où l'économie est orientée vers la satisfaction des besoins, la société communiste libertaire, que nous pourrons donner un débouché politique aux luttes qui tendent à éclore ici ou là, mais qui ne parviennent à s'étendre.

C'est en affirmant le refus des classes populaires de payer la dette des capitalistes, en luttant pied à pied contre les effets des politiques d'austérité, en organisant la solidarité concrète parmi les classes populaires et en construisant des structures de combat au sein des mouvements sociaux que les travailleurs et les travailleuses retrouveront espoir. Communistes libertaires, nous entendons jouer un rôle dans ces luttes à la base en y favorisant la radicalisation et l'auto-organisation.

Pour aller plus loin, et pour construire une solidarité internationale, une convergence des mouvements à l'échelle européenne est également nécessaire. Les capitalistes savent s'organiser à cette échelle et adopter des traités qui prétendent sceller le destin des peuples. Nous, travailleuses et travailleurs européens, n'y parvenons pas encore, même si des convergences existent dans le syndicalisme alternatif. Il est nécessaire de poursuivre cet effort et d'organiser une riposte internationale.

C'est dans toute l'Europe que nous devons affirmer notre refus de payer la dette, notre refus d'engraisser plus encore les capitalistes, en demandant des fortes augmentations salariales, la réduction du temps de travail, le salaire social pour les chômeurs, la restauration de l'âge de retraite, le rejet de la privatisation des dépenses sociales. C'est dans toute l'Europe que nous devons imposer la redistribution intégrale des richesses, c'est-à-dire l'expropriation des capitalistes e des moyens de la production pour aller vers une société socialiste autogestionnaire.

 

Federazione dei Comunisti Anarchici - Italie
Alternative Libertaire - France
Organisation Socialiste Libertaire - Suisse
Libertære Socialister - Danemark
Liberty & Solidarity - Grande-Bretagne
Libertäre Aktion Winterthur - Suisse
Workers Solidarity Movement - Irlande

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans International
commenter cet article
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 11:34
Le 11 mars 2012, réagissons ensemble pour sortir du nucléaire !
Avec d’énormes moyens financiers, le lobby nucléaire français a lancé une offensive considérable pour discréditer la perspective d’une sortie du nucléaire en France. Afin d’empêcher une remise en cause de notre système énergétique lors des élections de 2012, les VRP du nucléaire multiplient leurs interventions dans les médias.

Le 11 mars 2011 débutait la terrible catastrophe nucléaire de Fukushima. À ce jour, les réacteurs éventrés continuent d’exposer des millions de Japonais à la radioactivité et de contaminer le pays pour des milliers d’années.

Un an plus tard jour pour jour, le 11 mars 2012, réagissons pour dénoncer le risque de catastrophe nucléaire en France et pour affirmer, tous ensemble : « sortir du nucléaire, c’est possible ! ». D’autres pays européens le font, pourquoi pas nous ? Réagissons pour manifester notre solidarité avec le peuple japonais et ses générations futures sacrifiées.

Formons une grande chaîne humaine de Lyon à Avignon

dans la région la plus nucléarisée d’Europe
Une forte majorité de Français souhaite la sortie du nucléaire. Mais un bulletin de vote ne suffira pas pour forcer nos gouvernants à engager la nécessaire transition énergétique, qui nous libèrera de notre dépendance au nucléaire et aux énergies fossiles.

C’est en descendant dans la rue, en se mobilisant par dizaines de milliers, que les Allemands ont obtenu une décision de sortie du nucléaire d’ici 2022, alors même que leur chancelière est favorable à l’atome.

Nous aussi, nous devons établir un rapport de force avec ces élites coupées des citoyens, qui nous imposent le danger nucléaire et la politique de l’autruche face aux enjeux environnementaux majeurs du XXIe siècle. Indignons-nous, mais surtout rassemblons-nous : c’est en étant nombreux que nous sommes forts.

Vous aussi, soyez un « maillon fort » !

Depuis mai 2011, des chaînes humaines sont organisées un peu partout dans la vallée du Rhône, le quatrième dimanche de chaque mois. À Montélimar, Bourg Saint-Andéol, Avignon, Die, Romans, Tournon, Aubagne, Valence, Lyon, Grenoble, Saint-Étienne … à chaque fois des centaines de personnes de tous horizons se rassemblent, dans la bonne humeur et une ambiance familiale, avec la ferme intention de faire changer les choses.

Vous aussi, rejoignez la grande chaîne humaine
entre Avignon et Lyon le dimanche 11 mars 2012 à partir de 13h30
CHAQUE PERSONNE COMPTE,
ET NOUS COMPTONS SUR VOUS



 

Bus au départ de Tours (bus en provenance d'Angers) Rdv à 5h, autoroute A 85, aire du Val de Cher (face à Athée-sur-Cher, accès gratuit, parking gratuit) Arrivée à Tain l'Hermitage (tronçon sélectionné pour le grand Ouest) Mise en place de la chaine humaine 15h  

Arrivée à Tours 2h du matin le 12 mars. Tarifs : 50 euros A/R (plein tarif), 35 euros (Tarif réduit) Inscription / renseignements : Philippe Gardelle, Tél : 02-47-93-49-47, mail : philippe.gardel​le@orange.fr

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Écologie
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 14:54

F., passe en procès au tribunal de Tours le 8 mars prochain. Elle est accusée de violence sur agent suite à sa participation à la Gaypride de Tours en Mai dernier. C'est pourtant la police qui a chargé sans raison la fin de cortège. Et c’est bien la préfecture qui avait cultivé la tension sur la sécurisation et la tenue de la marche, ménageant au passage une place aux démonstrations homophobes et patriafliques. F. nie l'accusation portée par un flic-matraqueur.

9h, rassemblement de soutien à F. devant le tribunal de Tours, place J. Jaurès.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Anti-répression
commenter cet article