Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Alternative Libertaire 37 - Le blog du Collectif Alternative Libertaire de Touraine
  • Alternative Libertaire 37 - Le blog du Collectif  Alternative Libertaire de Touraine
  • : Nous sommes des militants et militantes anarchistes révolutionnaires et communistes libertaires vivant et travaillant sur Tours et son département.
  • Contact

Où acheter notre journal ?

Mensuel Alternative Libertaire

Dans la ville de Tours, vous le trouverez aux adresses suivantes :

- 3 rue Nationale

- 1 place du Grand Marché

- 5 rue de Bordeaux

- 18 rue B. Palissy

- 30-32 rue Giraudeau

- 115 bis rue Giraudeau

- 21 avenue de Grammont

- 59 quai Paul Bert

- Gare SNCF

- 110 rue de la Fuye

- Le Numéro 6 (avenue Stendhal).

Pour le reste du département : http://www.trouverlapresse.com

Recherche

3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 16:04

Clash, bulletin du secteur jeunesse d'AL

Pas de fachos dans nos quartiers !

 

 

 tract PDF : http://www.alternativelibertaire.org/IMG/pdf/2011-10-28_Pas_de_fachos_dans_nos_quartiers_2.pdf

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Anti-fascisme
commenter cet article
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 20:28

manif nationale  

 

Un départ unitaire est organisé au départ de Tours

Rendez vous le samedi 5 novembre à 9h30, Place Loiseau d’Entraigues à Tours
Tarifs:
. Précaires, étudiant-es , chômeurs-euses: 5 euros
. Salarié-es: 12 euros (souscription en plus si vous le pouvez)
Réservez vos places avant le mercredi 2 novembre auprès de : 06 63 20 88 60

 

 

 

 Appel

Marches mondiales des femmes

CONTRE LES VIOLENCES AU « PAYS DES DROITS DE L’HOMME »,
OÙ SONT LES DROITS DES FEMMES ?


MANIFESTATION nationale Bastille Paris samedi 5 novembre 14h30

La domination masculine imprègne l’ensemble des rapports sociaux entre les sexes. Elle distribue le pouvoir et les places de façon complètement inégalitaire entre les femmes et les hommes : au travail, dans la représentation politique, à la maison, dans le sport, les médias, les arts et la culture. Par tout les femmes doivent se battre pour l’égalité. Les affaires récentes impliquant des hommes politiques ont mis en évidence un déni profond des violences faites aux femmes. Les insultes sexistes, les propos méprisants ont fusé et occupé écrans et colonnes de journaux. À l’heure actuelle, la confusion est grande entre libertinage et violence sexuelle, entre drague et harcèlement sexuel, entre relation sexuelle et viol. Ces affaires sont médiatisées uniquement en raison de la célébrité des hommes concernés. Les violences envers les femmes sont quotidiennes et universelles sur l’ensemble de la planète. Elles sont l’expression des rapports de domination exercés par les hommes sur les femmes dans le système patriarcal.

Les violences, toutes les femmes connaissent : elles peuvent aller crescendo, de l’insulte au meurtre, en passant par le viol, du sexisme ordinaire au crime...

C’est la main aux fesses dans le métro et les sifflets méprisants dans la rue
C’est la fille obligée de s’habiller en jogging pour avoir la paix
C’est la femme menacée d’un mariage forcé
C’est la femme qui rentre à 2 heures du matin et qui regarde sans cesse derrière elle pour voir si personne ne la suit
Ce sont les coups, injures, insultes, menaces, humiliations, viols par le conjoint,
C’est la lesbienne qui est violée pour lui apprendre ce qu’est « un homme, un vrai »
C’est la copine, au travail, harcelée constamment par son chef qui veut la faire « passer à la casserole »
C’est la voisine qu’on entend crier et pour laquelle on hésite encore à appeler la police
C’est la femme qui n’a jamais pu dire que son père l’a violée dans sa jeunesse et que cela a fichu sa vie en l’air
C’est la femme immigrée qui ne peut rien dire contre les violences de son mari quand son titre de séjour dépend de lui
C’est la femme violée dans un conflit armé qui réclame l’asile en France
C’est la mère de 3 enfants qui vit seule et est contrainte de se prostituer pour boucler les fins de mois
C’est la fille violée par plusieurs garçons, que ce soit dans une cave, un salon ou lors d’un bizutage
C’est la femme qui meurt sous les coups d’un conjoint ou d’un ex conjoint...

Nous, féministes individuelles, associations féministes, syndicats et partis politiques, tenons à réaffirmer que la lutte contre les violences faites aux femmes est une lutte première pour atteindre l’égalité réelle entre les femmes et hommes, et que nous continuerons à la mener envers et contre tout. Nous réaffirmons que les violences sexuelles ne sont pas du domaine du privé, du domaine de la drague et de la séduction. Elles sont du domaine public car elles tombent sous le coup de la loi.


NOS REVENDICATIONS :

Pour lutter contre les violences, pour signifier l’interdit, il faut des lois à la fois ambitieuses et pleinement mises en oeuvre. Il faut donc avoir la ferme volonté politique de voter des lois efficaces et de les appliquer en se fixant comme tout premier objectif d’informer, de sensibiliser, de convaincre. Ce n’est pas le cas de la énième loi contre les violences votée, grâce à nos mobilisations, en juillet 2010.
Malgré des avancées, elle est en effet incomplète parce que de nombreuses revendications ont été laissées de côté lors des débats législatifs. En outre, les premières remontées sur son application semblent pour le moins « contrastées »...

ÇA SUFFIT !

Parce que les violences ne doivent pas être une fatalité pour les femmes, nous exigeons, comme en Espagne, une loi cadre contre les violences faites aux femmes.

Nous exigeons aussi que des moyens soient dégagés pour permettre un contrôle de l’application des lois sur les violences faites aux femmes. Nous exigeons qu’une commission de contrôle multipartite soit mise en place où siègeraient les pouvoirs publics, des parlementaires et des associations de défense des droits des femmes.
Enfin, nous exigeons que les associations féministes conservent les missions de service public auprès des victimes qui leur sont conférées, ce qui implique non seulement le maintien des moyens financiers qui leur étaient accordés mais aussi leur augmentation. Il est hors de question que l’État se désengage ! Si des missions de service public sont transférées aux collectivités territoriales, le budget doit suivre !


TOUT DE SUITE NOUS EXIGEONS :

. des campagnes d’information et de sensibilisation pérennes auprès de tous les publics et la mise en place d’une véritable éducation non sexiste à tous les niveaux de l’éducation nationale
. une formation spécifique et obligatoire en matière de prévention et de prise en charge des violences faites aux femmes pour tout-e-s les professionnel-le-s concerné-e-s
. la possibilité que toutes les femmes en danger de violences soient protégées, de par la loi, et non seulement celles victimes de violences conjugales ou menacées de mariage forcé.
. le changement dans le code pénal et le code du travail de la définition du harcèlement sexuel. Le harcèlement sexuel c’est, comme le dit l’Union Européenne, un « comportement non désiré à connotation sexuelle »
. la délivrance ou le renouvellement dans les plus brefs délais du titre de séjour pour les femmes étrangères victimes de violences conjugales.
. le statut de réfugiée pour toute femme demandant l’asile parce que victime de violences sexistes, sexuelles ou lesbophobes
. l’abrogation du délit de racolage et la mise en œuvre d’une politique de pénalisation du client de la prostitution.
. une réelle politique de logements prioritaires pour les femmes en danger.
. la mise en place d’un Observatoire national des violences qui étudie, impulse, évalue les politiques menées


SIGNATAIRES

Collectif national pour les Droits des Femmes, Actit, Agir contre le chômage, Les Alternatifs, Alternative Libertaire, Anef, Appel-Egalité, Association pour les Droits des Femmes du 20e, Association Groupe Cadre de Vie, Atalante Vidéo, Attac, Cadac, Centre LGBT Paris Ile de France, CGT, Les Chiennes de garde, Collectif féminin masculin de Vitry, Collectif féministe contre le viol, Collectif féministe Handicap, Sexualité, Dignité, Collectif Féministe « Ruptures » et Réseau Féministe « Ruptures », Collectif mixité CGT des Bouches du Rhône Collectif région parisienne pour les Droits des Femmes, Collectif Val de Marne de lutte contre les violences faites aux femmes, Comité de vigilance et de suivi pour l’application de la loi du 9 juillet 2010, Commission nationale Droits des Femmes du Parti socialiste, Coordination lesbienne de France, Elu-e-s contre les violences faites aux femmes, Europe Écologie Les Verts, FASTI, Fédération nationale Solidarité Femmes, « Femmes libres » Radio Libertaire, Femmes solidaires, FIT, une femme, un toit, FSU, Gauche Unitaire, Initiative Féministe Européenne France, Lesbiennes of Color, Ligue des Droits de l’Homme, Ligue des Femmes Iraniennes pour la Démocratie, Maison des Femmes de Montreuil, Marche Mondiale des Femmes, MJCF, NPA, Osez le féminisme, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, Planning Familial, RAJFIRE, SOS Sexisme, Stop Précarité, Unef, Union Syndicale Solidaires

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans National
commenter cet article
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 19:47

Communiqué d'Alternative libertaire :

 

Halte à la répression coloniale de l'Etat français à Mayotte

Depuis maintenant près de trois semaines, un mouvement social populaire contre la vie chère secoue l’île. Une grève générale bloque l’économie du pays et des manifestations ont lieu tous les jours depuis le 27 septembre. Ce mouvement fait suite à la départementalisation de l’île pour laquelle la population avait majoritairement voté croyant ainsi améliorer son niveau de vie. Or ces réformes n'ont pas amélioré les salaires, ni l'accès aux prestations sociales, puisqu'en réalité le gouvernement compte étaler son plan de mise à niveau sur une bonne dizaine d'années. Elles n'ont pas non plus remédié à la hausse des prix (60% entre 2007 et 2011), organisée par une poignées de leaders de la distribution en situation de quasi monopole. En revanche, la départementalisation a permis un déploiement sécuritaire massif et coûteux visant à empêcher tout déplacement du reste des Comores vers Mayotte.

Face aux revendications du peuple mahorais, l’Etat français a répondu par la violence et le mépris en renforçant les troupes de gendarmes mobiles et le nombre des blindés. L’envoi d’un médiateur pour rencontrer l’intersyndicale s’est soldé par un échec le 24 octobre. Le mercredi 19 octobre, un manifestant est mort après avoir reçu un tir de flash Ball et un enfant de 9 ans a été grièvement blessé.

Alternative libertaire soutient le mouvement social de Mayotte face à la politique coloniale du gouvernement français et au silence presque total des médias.

Alternative libertaire, le 27 octobre 2011

 

 

 

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Mouvement social
commenter cet article
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 22:42

Un collectif de travailleurs sans papiers s'est constitué sur Tours, ainsi qu'un comité de soutien. Appel à rasemblement ce vendredi 4 novembre 2011  à 18h, place Anatole France à Tours. Le collectif Alternative Libertaire 37, partie prenante du comité de soutien et partie prenante d'une lutte plus globale pour la régularisation de tout les sans papiers, s'est joint à cet appel.

 

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités locales et communiqués
commenter cet article
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 07:40

Le 17 octobre 1961, des milliers d’algériennes et d’algériens défilaient pacifiquement pour défendre leurs droits à l’égalité et à l’indépendance. Ils et elles furent emprisonnés, torturés et refoulés en Algérie. Des centaines le payèrent de leurs vies, assassinés par les forces de police. Exigeons de l’Etat qu’il reconnaisse sa responsabilité dans ce massacre et que cesse les politiques racistes tout droit héritées du passé colonial français.

 

lire la suite

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37
commenter cet article
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 18:13

La banque franco-belge dexia est en faillite et va être démantelée.

 

Mais il va falloir rembourser les dettes de cette banque, et ce ne seront certainement pas les traders et actionnaires qui le feront. Et le pire reste à venir car Dexia abritait l'argent de nombreuses collectivités locales et hopitaux:le  CHU de Tours, par exemple, aurait perdu plus de 2 millions d'euros dans l'affaire selon le journal Libération.  C'est la qualité des soins et les conditions de travail des personnels soignants qui risquent de pâtir de la mauvaise gestion comptable ... des banquiers et des boursicoteurs qui font reposer les risques du jeu financier sur les populations. Là encore privatisation des bénéfices et socialisation des pertes, ... avec l'aval des gouvernants ! Et c'est gens là se disent responsables!!! Ils ne répondent jamais des crimes économiques et sociaux qu'ils commettent contre les populations, à nous de changer les choses.

 

2000 personnes pour la manifestation à Tours ce 11 octobre

tract d'AL 37 diffé pendant la manif :

tract-al-p2-11-octobre-2011.jpg

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37
commenter cet article
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 18:32

" Afin de permettre une intervention massive des salariés pour peser sur le gouvernement, le patronat, les débats parlementaires en cours et à venir, les organisations syndicales CGT, CFDT, UNEF, UNSA, FSU, SUD/Solidaires d’Indre-et-Loire appellent les salariés à participer :

 

Mardi 11 octobre Dès 10h30 A la Manifestation

Au départ de la place Anatole France à Tours

et à 12h30 Au Rassemblement Place Anatole France à Tours."

 

Premier rendez vous social interprofessionnel de la rentrée! répondons "présent"!

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37
commenter cet article
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 19:41

Tract d'Alternative Libertaire 37

cliquer sur l'icone pour lire le tract

recto                                                                                     verso

tract al oct 2011 page 1    tract al oct 2011 page 2

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités du CAL
commenter cet article
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 13:18

Un contrôle d'identité, une fouille au corps, une lecture des SMS de son portable (illégal), une interpellation violente (trainé sur 15m), 24h de garde-à-vue, une convocation devant le juge des enfants pour « appel à la rébellion » et « violences sur personne dépositaire de l’autorité publique », voilà ce que l'on risque de subir à Tours pour peu que l'on ai 14 ans, que l'on soit noir et qu'on ait le malheur d'être assis sur un banc publique lors d'une fête de quartier.

la suite là : http://www.tours.maville.com/actu/actudet_-L-interpellation-du-collegien-suscite-l-emotion-des-voisins_loc-2001186_actu.Htm

 

 

 

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités locales et communiqués
commenter cet article
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 12:02

 

Contre le racisme et les politiques discriminatoires,

Pour la régularisation de tous les sans papiers.

 

Festival D’ailleurs et d’Ici :

23 et 24 septembre 2011 à Tours

 

« Actions solidaires, luttes et échanges

face à la xénophobie et l’exclusion »

 

  Le vendredi 23 septembre à partir de 19 h

Salle Raspail, rue Edouard Vaillant à Tours

 

19 heures : échanges autour d'un buffet.

à partir de 20h : interventions et débat sur les thèmes de l'immigration et de l'exclusion avec:

 

  • Cédric Delaunay, historien : Comment a été construite, à la fin du XIXème siècle, la « figure de l’étranger » en réponse aux luttes des travailleurs en France.

  • Le groupe VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes) : Combattre le racisme et l’extrême-droite dans le monde du travail.

  • Grégoire Cousin, membre du Centre européen pour les droits des Roms : exclusion et violences faites aux Roms, nouveaux parias urbains, en France et en Europe.

 

Avec la participation de militants parisiens solidaires des luttes en faveur des Sans-Papiers.

 

Le samedi 24 septembre de 14 h 30 à 20 h 30

Salle et place Raspail, rue Edouard Vaillant à Tours

 

« Dehors / Dedans » toute l‘après-midi ! 

 

  • musiques d’ailleurs et d’ici, danses

 

  • ateliers-débats

 

  • projection de films,

 

  • stands associatifs et militants, buvette

 

Vendredi et samedi dans la salle : expositions de la ligue de l'Enseignement et de la ligue des droits de l'homme

 

 

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités locales et communiqués
commenter cet article