Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Alternative Libertaire 37 - Le blog du Collectif Alternative Libertaire de Touraine
  • Alternative Libertaire 37 - Le blog du Collectif  Alternative Libertaire de Touraine
  • : Nous sommes des militants et militantes anarchistes révolutionnaires et communistes libertaires vivant et travaillant sur Tours et son département.
  • Contact

Où acheter notre journal ?

Mensuel Alternative Libertaire

Dans la ville de Tours, vous le trouverez aux adresses suivantes :

- 3 rue Nationale

- 1 place du Grand Marché

- 5 rue de Bordeaux

- 18 rue B. Palissy

- 30-32 rue Giraudeau

- 115 bis rue Giraudeau

- 21 avenue de Grammont

- 59 quai Paul Bert

- Gare SNCF

- 110 rue de la Fuye

- Le Numéro 6 (avenue Stendhal).

Pour le reste du département : http://www.trouverlapresse.com

Recherche

20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 11:31

Communiqué du collectif de Tours :

Recouvrement de panneaux publicitaires en soutien avec les prévenus
Rendez-vous lundi 20 juin à 19h devant la gare de Tours

  Deux militants du Collectif des déboulonneurs de pub (collectif national qui pratique la désobéissance civile contre l'agression publicitaire) vont comparaître pour la première fois à Tours pour avoir barbouillé à visage découvert et de manière non-violente des panneaux publicitaires. Les prévenus sont passibles d’une forte amende. Ils n'ont pas de quoi payer leur avocat ni une éventuelle amende...
Un concert est organisé afin d’aider financièrement le collectif ainsi que de soutenir des personnes arrêtées lors de la manif contre le congrès du FN et de la Gay Pride.

TROIS RENDEZ-VOUS A RETENIR:

Recouvrement de panneaux publicitaires en soutien avec les prévenus
Rendez-vous lundi 20 juin à 19h devant la gare de Tours

Venez nombreux-ses, soutenir les membres du collectif au procès !
Rendez-vous mardi 5 juillet à 13h30 devant le palais de justice de Tours.

Concert de soutien le samedi 9 juillet à 21h, salle Paul Bert à Tours
(les noms des groupes seront transmis ultérieurement)

N’hésitez pas à soutenir financièrement le collectif. Pour cela, deux possibilités :

• Envoyer un chèque au collectif de Tours (A l'ordre de "La Barbe") à l’adresse suivante :
Les Déboulonneurs - chez Rémi Filliau - 22 rue Emile Zola - 37000 Tours
• Faire un don en ligne - déductible à 66% - sur :
http://rap.aiderenligne.fr/Soutien-aux-deboulonneurs.html
Ces dons pourront être utilisés pour les 3 procès en cours du collectif national : celui de Tours et 2 procès à Paris les 6 et 7 septembre.

Liens:: http://www.deboulonneurs.org

 

 

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Anti-répression
commenter cet article
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 12:07

Communiqué d'Alternative Libertaire :

  Avec le peuple grec, refusons de payer leur crise !

  Une fois de plus, la Grèce est plongée dans la tourmente pour faire face à la crise de sa dette, malgré les plans de rigueur imposés qui devaient avoir pour effet de sortir le pays de l’ornière en faisant payer l’ardoise aux classes populaires. Preuve que les « sacrifices nécessaires » que le peuple devait se résigner à faire n’étaient qu’une tactique pour accomplir l’agenda néo-libéral.

Alors que les dirigeants des pays européens les plus riches, les bureaucrates de l’Union européenne et les institutions financières parlementent à n’en plus finir pour décider à quelle sauce la Grèce doit être mangée, le peuple grec a montré sa volonté de résister à ces attaques des capitalistes en manifestant massivement mercredi 15 juin, tandis que les syndicats avaient appelé à la grève générale. Le gouvernement grec s’est une nouvelle fois solidarisé avec les intérêts des puissants en réprimant durement ces manifestations.

La situation financière de la Grèce est, rappelons-le, une création des institutions financières, qui, en imposant des taux d’intérêt très élevés au service de la dette publique et privée grecque, ont plongé dans le gouffre un pays dont la situation n’était pourtant pas pire que celle de l’Angleterre ou des États-Unis. C’est aux petits pays que les capitalistes s’attaquent en priorité, pour se remplir les poches de ces intérêts exorbitants jusqu’à ce que le pays se retrouve en défaut de paiement. Aujourd’hui, c’est le tour de la Grèce, demain ce sera celui de l’Espagne et du Portugal.

Alternative libertaire soutient la révolte du peuple grec contre le diktat des marchés financiers et dénonce le dogme libéral qui permet aux gouvernements de prendre prétexte de la dette pour détruire les services publics et dépouiller les classes populaires. Nous ne paierons pas une crise dont nous ne sommes pas responsables et nous n’épongerons pas une dette qui n’est pas la nôtre.

Alternative libertaire, le 16 juin 2011

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans International
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 12:34

Appel à rassemblement ce vendredi 17 juin à Tours à 19h place Jean Jaures, et repas solidaire à 20h30 place Anatole France.

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Anti-fascisme
commenter cet article
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 20:11

Adhérez aux Ami-e-s d’AL

Les Ami-e-s d’Alternative libertaire regroupent les sympathisant-e-s d’AL, mais également des militant-e-s du mouvement social ou d’autres organisations politiques, qui souhaitent soutenir, sans pour autant adhérer à AL, le développement d’un courant communiste libertaire dans la société.

 

Pourquoi rejoindre les Ami-e-s d’AL ?

 

Pour soutenir des projets

Chaque année l’État subventionne les partis qui se sont présentés aux élections. Alternative libertaire tire pour sa part 100 % de ses ressources des cotisations de ses militant-e-s, de la souscription de ses Ami-e-s et des ventes de ses publications. Le lancement des Ami-e-s d’AL en 2000 avait ainsi permis à AL de pouvoir louer des locaux publics. C’est en bonne partie grâce aux Ami-e-s que le mensuel Alternative libertaire a pu être vendu en kiosque (actuellement plus de 7 000 exemplaires imprimés chaque mois).

Trois projets nécessitent, pour qu’ils se réalisent, un soutien des Ami-e-s d’AL :

- De nouveaux locaux fédéraux : Nous souhaitons nous prémunir contre d’éventuelles hausses de loyer et pouvoir nous installer à long terme dans des locaux pérennes, plus spacieux et plus pratiques. Une souscription auprès des militant-e-s est en cours mais l’acquisition de nouveaux locaux a un coût important. 

- Le maintien du journal en kiosque : la réforme actuelle de Presstalis (ex-NMPP) entraine la suppression des règles de mutualisation des coûts de distribution qui prévalaient jusqu’alors. De nouvelles règles font que d’un journal à l’équilibre financier, nous passons à un journal largement déficitaire. Sans hausse des ressources, le risque est important de voir sortir le journal des kiosques alors que l’enjeu serait une augmentation de son tirage et de sa diffusion. 

- Le développement du site internet : Notre site web commence à accuser le poids des ans. Le développement du site internet et d’outils plus interactifs et adaptés à la diffusion de nos idées nécessite des moyens supplémentaires.

Pour appuyer la stratégie d’AL de transformation sociale par les luttes

Le contexte économique, social et politique rend toujours plus pressante l’apparition dans le paysage politique français d’un courant et d’une organisation communistes libertaires plus forts qu’ils ne le sont actuellement.

C’est dans la rue, dans les réunions publiques et initiatives que nous organisons et par le nombre de lectrices et lecteurs réguliers de nos publications que nous pouvons mesurer la force d’une opposition politique extra-parlementaire comme la nôtre. De même, un nombre toujours plus important de sympathisant-e-s nous soutenant, sans pour autant militer dans notre organisation, est déterminant pour peser dans la société.

Que tu partages en totalité ou en partie ce que nous défendons, tu estimes nécessaire l’existence et le développement d’un courant communiste libertaire. Depuis 1991 les militant-e-s d’AL ont participé et été à l’initiative de nombreux mouvements sociaux (chez les travailleurs et travailleuses, dans la jeunesse, chez les chômeurs). Nous avons contribué de manière décisive et œuvrons toujours au développement du syndicalisme de lutte. Nous sommes investi-e-s dans les luttes des travailleurs et travailleuses sans-papiers et notamment dans leurs grèves depuis plusieurs années. Antipatriarcat, antifascisme, internationalisme, écologie… la liste de nos engagements est conséquente.

Pour développer une visibilité communiste libertaire

L’appui que les Ami-e-s d’AL représentent permet de contribuer à la diffusion des idées et du projet défendus par Alternative libertaire (campagne Non à la constitution européenne lors du référendum de 2005, mouvement anti-CPE de 2006, campagne Le changement s’imposera par les luttes lors des présidentielles de 2007, campagne Résister / Contre-attaquer de 2008-2009, campagne pendant le mouvement sur les retraites, campagne sur le travail et la redistribution des richesses en 2011). Ce sont à chaque fois plusieurs dizaines de milliers d’affiches, de tracts et d’autocollants qui ont pu être imprimés et diffusés largement grâce au concours financier des Ami-e-s d’AL.

Aujourd’hui l’accroissement de nos moyens de diffusion (tracts, affiches, tirage plus important de notre mensuel, etc…) nécessite votre soutien.

Pour être informé-e-s et participer

Chaque mois, les Ami-e-s reçoivent en contrepartie de leur adhésion le mensuel Alternative libertaire et la Lettre des Ami-e-s d’AL, qui informe des actions, débats et initiatives du moment. Les Ami-e-s d’AL proches d’un groupe d’Alternative libertaire sont régulièrement tenu-e-s informé-e-s de ses initiatives et invité-e-s à y participer.

Chaque année, les Ami-e-s sont convié-e-s à participer aux rencontres fédérales d’AL qui se tiennent l’été, dans un cadre convivial.  Tous les deux ans, les Ami-e-s sont associé-e-s au processus de débat qui précède chaque congrès d’Alternative libertaire. Elles et ils reçoivent les cahiers de préparation du congrès, peuvent rédiger des contributions et participer à sa partie publique.


Comment faire pour souscrire aux ami-e-s ?

2 formules au choix (dans chacun des cas, tu reçois chaque mois le journal ainsi que la lettre des Ami-e-s d’AL) :

- la souscription permanente : Chaque mois : 5 euros plus ce que tu veux (1, 5, 10, ou plus si possibilité). En devenant Ami-e d’AL, tu participes à une souscription permanente, en versant chaque mois une somme minimale. Même modeste, ce sera un coup de pouce précieux. Nous t’invitons à verser une somme régulière par virement automatique mensuel. Cette formule est la plus simple à gérer, pour toi comme pour nous, sans pour autant être contraignante. Elle permet d’établir un soutien dans la durée. Pour cela, remplis la feuille de virement automatique et joint un RIB ou un RIP, avec ton bulletin d’adhésion.

- L’adhésion annuelle : Un chèque d’un montant de 25 euros plus ce que tu veux (1, 5, 10, ou plus si possibilité). Chèque à l’ordre d’Alternative Libertaire. Tu es adhérent-e aux Ami-e-s d’AL pour un an à compter de la date d’encaissement du chèque.

 

 

 

http://alternativelibertaire.org/spip.php?article4117

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans National
commenter cet article
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 08:31

Tract de SUD-PTT :

   

INADMISSIBLE REPRESSION !

Didier Cechella, militant SUD, facteur à Tours Marceau, vient d’écoper sèchement d’une mise à

pied conservatoire pour ne pas avoir écoulé sa charge de travail.

Employé à temps partiel, il a retrouvé sa position avec une tournée qui avait été à découvert la

veille, un nouveau casier de tri, un parcours de tournée rallongé, déjà 6 heures supplémentaires

réalisées sur la semaine et le management par le stress, l’intimidation et la terreur, maintenant

tristement connu, de Tours Marceau.

Le jour même où les cerbères de la RP lui ont confisqué clés, badge et quincaillerie qui lui

permettaient d’accéder à son lieu de travail, ses collègues ont réagi solidairement, en déclenchant

une grève sauvage et unanime et en réclamant sa réintégration, l’ouverture de réelles négociations

dans le cadre d’une nouvelle réorganisation ainsi que l’arrêt du management par le stress.

La direction locale a répliqué, avec son tact habituel, en leur envoyant son huissier préféré.

La grève a été reconduite le lendemain et le directeur du groupement courrier a finalement accepté

de recevoir une délégation pour un résultat prévisible : discussion stérile.

Que reproche-t-on finalement à Didier ? De refuser l’autoritarisme forcené de sa hiérarchie, de

refuser d’effectuer des heures sup qui ne sont pas payées, de ne pas se plier aux lois du marché :

marche ou crève…

Car il s’agit bien toujours du même problème. Au nom du profit et de la rentabilité, on presse le

salarié comme un citron avec des cadences de travail qui ne cessent de s’intensifier et des pratiques

managériales désastreuses. On ne compte plus à Tours Marceau, les tentatives de suicide, les

dépressions, les fausses couches, les interventions de pompiers, les blâmes, les demandes

d’explications…

Le but est de faire courber l’échine, d’étouffer toute contestation et, en s’attaquant à un de nos

militants syndicaux, de

briser toute unité de lutte

.

SUD PTT 36-37 ne laissera pas la répression syndicale s’installer

Le syndicat a entamé un certain nombre de démarches et pris des mesures pour défendre Didier, qui

se voit infliger une sanction disproportionnée par rapport au néant de son dossier.

Pour l’unité qui nous permettra de contrer la politique catastrophique de La Poste,

Contre la répression syndicale,

SIGNE LA PETITION JOINTE !

 

 

signer la pétition : http://repressionlapostetours.rezisti.org/

 

 

Rassemblement de soutien et grève le 10 juin :

 

La CGT FAPT 37 et SUD PTT 36-37 ont déposé un préavis de grève pour le vendredi 10 juin 2011, couvrant l’ensemble des personnels, fonctionnaires et salariés, relevant des métiers de l’enseigne et du courrier d’Indre et Loire ainsi que celui de la banque Postale.

Ce préavis est motivé par :

-  l’arrêt immédiat des sanctions contre Didier Cechella facteur à Tours Marceau), Paul Bezard (conseiller clientèle à l’Enseigne), Gilles Cazy (contrôleur à l’Enseigne),
-  l’arrêt des insultes proférées à l’encontre du personnel de Tours Marceau,

-  l’amélioration des conditions de travail,
-  la mise en oeuvre des préconisations du Médecin du travail de La Poste,

-  l’arrêt de toutes formes de répression syndicale à La Poste en Indre et Loire.

Le 10 juin 2011, la CGT FAPT et SUDPTT appellent tout le personnel à être en grève et à se rassembler à 13h45, devant la DOTC et la DELP, 10, rue Fleming à Tours.

Cet appel s’adresse aussi à tous les salariés, précaires, retraités, chômeurs qui veulent soutenir !


 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités locales et communiqués
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 12:19

Dans le cadre de l'initiative nationale "D’ailleurs nous sommes d’ici", manif Tours 28 mai, 14h30 place Jean Jaures

voir l'appel local ici : http://alternativelibertaire37.over-blog.com/article-d-ailleurs-nous-sommes-d-ici-initiative-hexagonale-28-mai-74292368.html

 

Tract d'Alternative Libertaire :

 

2011-05-28-Racisme-ne-nous-trompons-pas-d-ennemi-2.jpg

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités locales et communiqués
commenter cet article
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 18:30

 

Le Comité de Soutien "aux 4 de Tours" communique :

 

Le tribunal a rendu son verdict ! Ce n'est pas celui que nous espérions ! Nos 4 camarades ne sont pas relaxés ! C'est inadmissible !

 

Certes, les peines prononcées sont en deçà des réquisitions du procureur et des sommes exorbitantes réclamées par l'Etat ! Certes une de nos camarades est relaxée.

 

Et on peut sans aucun doute mettre cela à l'actif de la mobilisation initiée par les 4 prévenu-e-s et le comité de soutien !

Mais en condamnant 3 des 4 prévenu-e-s à une peine de 500 euros chacun -avec sursis-, à laquelle s'ajoute pour chacun d'eux 300 euros (de dommages et intérêts) et 3000 euros solidairement pour frais de justice, le Tribunal a marqué clairement sa volonté de maintenir son objectif : criminaliser l'action militante.

 

Précisons : le sursis, s'il peut apparaître comme un adoucissement de peine, est en réalité une épée de Damoclès suspendue au dessus de la tête de chacun d'entre eux pendant 5 ans. Quant à la somme de 3 000 euros pour "frais de justice", elle est nettement plus élevée que la somme réclamée ordinairement à cet effet !

 

Précisons encore : si les 4 prévenu-e-s sont relaxé-e-s sur le 1er chef d'accusation (la distribution du communiqué), c'est tout simplement parce que le Tribunal n'a pas réussi lui-même à "constituer le délit", (c'est-à-dire à prouver l'existence des faits incriminés). Le Procureur avait dû de lui-même abandonner ce chef d'accusation !

 

C'est donc sur un 2ème chef d'accusation que nos camarades sont condamnés : le fait d'avoir diffusé électroniquement le communiqué incriminé.

 

Nous refusions que nos camarades soient en position d'ACCUSES ! nous refusons maintenant qu'ils soient en position de CONDAMNES !

 

Nous dénonçons ce jugement qui travestit l'action militante en délit de droit commun !

 

Nous dénonçons le fait qu'il condamne à se taire ceux qui dénoncent les agissements des fonctionnaires et salariés de l'Etat dans la chasse aux sans-papiers et en particulier, quand ils font part de leurs soupçons sur l'utilisation du fichier base-élèves dans la chasse aux enfants !

Nous dénonçons le fait qu'il condamne à se taire ceux qui font la comparaison avec la "période" de Vichy dans le but légitime d'alerter l'opinion.

Plus exactement, qu'il condamne à se taire - puisque que la comparaison avec Vichy est devenue assez banale- ceux qui la font dans le cadre de la solidarité avec les sans-papiers !

 

Par conséquent, le Comité de soutien reste entièrement mobilisé : les 4 prévenu-e-s ont de leur côté décidé des actions qu'ils entendent poursuivre : Chantal Beauchamp, relaxée, compte bien s'engager de façon déterminée au sein du Comité de soutien jusqu'à la relaxe des 3 condamnés, Muriel El Koli et Jean-Christophe Berrier ont d'ores et déjà précisé leur volonté d'aller en appel du jugement du 5 avril. Abd El Kader Aït Mohamed se joint à cet appel. Il va également confirmer l'appel sur les nullités de procédure déjà en cours.

 

Prochaine réunion du Comité de soutien : mardi 14 juin à 17h30 au local de la FOL, 56 Boulevard Heurteloup, Tours

 

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Anti-répression
commenter cet article
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 23:56

Le tribunal s'est prononcé pour la relaxe pour Chantal et a condamné les 3 autres sur 3 des 8 chefs d'inculpation à 500 € de sursis et 300 € de dommages et intérêts chacun et 3000 € aux dépends.
Si on peut considérer une décision mi-figue, mi-raisin, on peut tout de même se rendre compte que l'Etat n'a pas lâché.

à suivre

 

Les prévenu-e-s et le Comité de soutien aux 4 de Tours tiendront une conférence de presse ce vendredi 27 mai à 13 heures à la FOL, 57 Bd Heurteloup.

 

 

Communiqué de Jean Christophe Berrier, Muriel El Kolli de SOIF D'UTOPIES :

 

ON ASSUME !

Le ministère de l'intérieur semble avoir gagné une première manche. Le tribunal correctionnel de Tours a rendu aujourd'hui son verdict.
Hortefeux, alors ministre de l'intérieur, avait, en avril 2010 porté plainte pour diffamation publique d'administrations publiques contre deux militants de SOIF D'UTOPIES et deux de RESF 37.
Dans un communiqué ces deux structures avaient fait part de leurs soupçons quant à la transformation d'enfants en appât afin de pouvoir satisfaire les chasseurs de sans papiers en uniforme. Elles soupçonnaient également que fichier Base Elèves soit, entre autres, utilisé à cette fin. Elles avaient osé comparait ces méthodes avec celles employées par la police sous Vichy.

Une des prévenues, militantes de RESF 37 a été relaxée. Par contre, les trois autres sont condamnés à 500 € d'amende avec sursis, 300 € de dommages et intérêts et 3000 € solidairement pour les frais de justice.
En clair la Justice, en première instance, dit que nous n'avons pas le droit de faire part de soupçons sur d'éventuelles dérives et exactions de l'administration, de la police et de la gendarmerie. Elle interdit toute comparaison historique avec la période de Vichy. Elle entérine donc la censure d'Etat. Elle justifie le traitement discriminatoire de l'Etat suivant qu'on soit manant ou notable. Elle condamne toute personne qui dénonce, se mobilise contre la politique raciste et xénophobe de l'Etat. En nous condamnant à du sursis, le tribunal voudrait se montrer clément ; en fait il tente de nous bâillonner pendant 5 ans !
En relaxant une des prévenues, le tribunal ne cherche-t-il pas à montrer que ses décisions ne sont fondées uniquement sur des arguments juridiques, tentant ainsi à démontrer que ce procès n'est pas politique et que la justice est indépendante ? Or, le procès de Tours, comme l'audience du 5 avril l'a montré, est un procès politique et donc les sentences (aussi bien la relaxe que les condamnations) du tribunal n'obéissent qu'à des considérations politiques !

Nous assumons, nous revendiquons le droit de faire part de nos soupçons, de faire des comparaisons historiques, de dénoncer la politique raciste de l'Etat. Nous lutterons toujours contre la censure d'Etat, contre cette justice de classe qui préserve les notables et condamne les manants.

Dans l'immédiat, nous faisons appel et irons devant la cour de cassation et la cour européenne des droits de l'homme si besoin, car nous n'accepterons aucune condamnation. Nous avons assumé ce procès politique. C'est pourquoi nous avons voulu être jugés uniquement sur le fond, laissant de côté les tactiques procédurières. Un de nos objectifs est de contribuer à la constitution d'une jurisprudence pour que les
camarades poursuivis pour des raisons similaires puissent s'appuyer sur notre relaxe.

Tours, le 26/05/2011
Jean Christophe Berrier, Muriel El Kolli de SOIF D'UTOPIES

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Anti-répression
commenter cet article
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 20:14
Le Comité de Soutien aux 4 de Tours communique :

C'est ce jeudi 26 Mai 2011 que va être enfin prononcé le verdict qui va décider ou non de la relaxe des "4 de Tours"!
Nous appelons tous ceux qui les ont soutenus avec tant de détermination pendant ces longs mois qu'a duré le procès, à venir nombreux assister à la lecture du verdict qui aura lieu à 13H30.
Le comité de soutien leur donne rendez-vous devant le tribunal à 13H.
Il leur propose également de se réunir le soir même à 17h30, à la FOL, 57, Boulevard Heurteloup, pour analyser la décision du tribunal et envisager les suites à donner.

Il organise le lendemain à 13H, toujours à la FOL, une conférence de presse où les prévenu-s- exposeront leurs analyses et s'expliqueront sur les décisions qu'ils envisagent de prendre.

Le comité de soutien.

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Anti-répression
commenter cet article
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 17:54

à l'occasion de la gay pride à Tours ce 21 mai, et de l'annonce d'une contre manifestation d'estrème droite, tract d'AL37 :

 

gay pride

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités locales et communiqués
commenter cet article