Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Alternative Libertaire 37 - Le blog du Collectif Alternative Libertaire de Touraine
  • Alternative Libertaire 37 - Le blog du Collectif  Alternative Libertaire de Touraine
  • : Nous sommes des militants et militantes anarchistes révolutionnaires et communistes libertaires vivant et travaillant sur Tours et son département.
  • Contact

Où acheter notre journal ?

Mensuel Alternative Libertaire

Dans la ville de Tours, vous le trouverez aux adresses suivantes :

- 3 rue Nationale

- 1 place du Grand Marché

- 5 rue de Bordeaux

- 18 rue B. Palissy

- 30-32 rue Giraudeau

- 115 bis rue Giraudeau

- 21 avenue de Grammont

- 59 quai Paul Bert

- Gare SNCF

- 110 rue de la Fuye

- Le Numéro 6 (avenue Stendhal).

Pour le reste du département : http://www.trouverlapresse.com

Recherche

7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 18:37

Pour bien commencer la rentrée sociale, discuter de manière conviviale
et passer un bon moment, Alternative Libertaire 37  propose aux adhérents-es ou sympathisants-es de
participer à un pot de rentrée et vous offre la sangria.

L'apéro aura lieu le vendredi 10 septembre prochain, à 18h30 au bar
"le Vel'pot" (place Velpeau à Tours).

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités du CAL
commenter cet article
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 18:22

L'Union syndicale SUD/Solidaires 37 appelle à la suite de la mobilisation de ce 7 septembre à des AG sur les lieux de travail pour construire un véritable mouvement dans la durée. Une AG interprofessionnelle ouverte à toutes et tous se tiendra le jeudi 9 septembre à 18h, au Foyer du cheminot, 11, rue Blaise Pascal à Tours.

  Une seule solution, la grève générale, web-vidéo suite à mobilisation du 7 :  

o
Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Mouvement social
commenter cet article
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 00:59

Allons nous encore assister à un énième jour de mobilisation sans suite, un énième "temps fort", de ces "temps forts" qui jalonnent le temps alors que nous connaissons défaites sur défaites et que le pouvoir joue du mépris vis à vis de ces manifs de rue ? Dans l'histoire nous connaissons pourtant l'arme de la grève générale...

Les syndicats locaux se sont entendus sur une prise de parole commune à la fin de la manif à Tours. Mais pour nous dire quoi ? Il y a t'il message commun, alors que certains d'entres eux ne veulent pas entendre parler de retrait du projet de réforme des retraites et ne demandent qu'à se retrouver autour d'une table de renégociation. Pour renégocier quoi ? 61 au lieu de 62 ? 

Il y a lieu surtout de tenir des Assemblées Générales après cette manif pour évoquer les suites et ne pas laisser retomber la mobilisation, pour s'auto-organiser et ne plus dépendre des appels des bureaucraties syndicales. Parce que le prochain c'est quand après...?

 

  Tract d'Alternative Libertaire :

2010-09-07-Retraites-a-copie-1.jpg

 

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Mouvement social
commenter cet article
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 00:54

 

cuvée de soutien aux faucheurs d'Ogm
édition 2010
 
Salut à tous,
 
 
Comme les deux années passées, l'earl Courtault-Tardieux nous a proposé de mettre au monde une cuvée de soutien aux faucheurs d'Ogm.
 
 
Une journée de vendange aura donc lieu le samedi 25 septembre
 
Afin d'organiser au mieux cette journée, je vous demande de vous inscrire au préalable.
 
N'oubliez pas d'apporter vos bottes et vêtements de pluie (et si possible d'en prévoir pour les camarades qui n'en n'ont pas), ceux qui ont des sécateurs et des sceaux sont invités à les apporter, pour les autres il y en aura quelques uns sur place.
 
Pour infos, je vous donne les coordonnées du vigneron :
 
earl COURTAULT - TARDIEUX
35 rue des Charmoises
41 140 THESEE
 
PS : nous pourrons nous donner rendez-vous entre 8h30 et  9 heures afin de commencer à vendanger autour de 9 h 15 / 9 h 30, et ainsi pique niquer tous ensemble une fois la récolte rangée.
 
Petit rappel pour arriver à bon port :
A partir de la nationale 76, à mi-chemin entre Montrichard et St Aignan, prendre la direction du bourg de Thésée.
Après le pont (vieux et étroit) qui traverse le cher, prendre la rue principale à droite, passer devant la gare (sur votre droite). A la sortie du bourg, tourner à gauche dans la rue des Charmoises qui monte et part vers la campagne. La ferme se trouve à droite sur cette route, un panneau indique Alain Courtault.
 
Le pique nique se fera dans la cour de l'exploitation, apportez vos plats à partager, si vous avez des tables et des chaises n'hésitez pas à les apporter, elles seront aussi bienvenues.
 
Merci d'avance pour votre participation,
pour le comité de soutien aux faucheurs de la région centre
Pascal Jendrier
02 47 37 88 99
.
Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Écologie
commenter cet article
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 18:28

 2010-09-04-TRACT-2-new-copie-1.jpg

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans National
commenter cet article
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 10:55



Alternative Libertaire 37 participera et appelle à rejoindre nombreux et nombreuses la manifestation organisée


le 4 septembre à 15h place Jean Jaurès à Tours

dans le cadre de la journée nationale de manifestation

contre la xénophobie d'état et du pilori.

 

Alternative libertaire 37 s'inscrira  dans une démarche en vue de la constitution d'un collectif ou d'un reseau local qui puisse agir sur la durée.


ci dessous le communiqué national d'Alternative Libertaire :

Contre la politique du racisme d’Etat : solidarité !

Campagne antiRoms, déchéance de la nationalité française pour les « Français d’origine étrangère », pénalisation des parents de mineur-e-s délinquant-e-s… Sarkozy et l’UMP ont une fois de plus recours à leurs armes favorites : la haine, la division et la diversion. Tout cela pour faire oublier que leur politique ne profite qu’à une minorité de nantis, qu’elle met pour cela en faillite des pans entiers des secteurs productifs, des services publics, de la protection sociale, et qu’elle accule à la pauvreté une partie croissante des retraité-e-s, des travailleurs-ses et de leurs familles dont une partie est contrainte d’alimenter l’économie souterraine pour pouvoir vivre.

Cette opération de communication relayée complaisamment par des médias aux ordres ou amis vise à éloigner les caméras des affaires de financement du pouvoir par le grand capital et à faire oublier les mesures généreuses prises par Sarkozy et ses compères, permettant l’enrichissement illimité du camp du capital.

Cette politique relève d’une stratégie de communication visant à retenir ou à attirer l’électorat favorable aux thèses de l’extrême droite dans le giron de la majorité présidentielle en vue de l’élection de 2012. A ce titre, elle ne peut que favoriser cette dernière.

Elle constitue une escalade supplémentaire dans l’ignominie et relève d’une idéologie de plus en plus pétainiste.

Elle s’inscrit dans le droit fil d’une politique qui vise à amalgamer insécurité et immigré-e-s et à opposer ces derniers à une identité nationale présentée comme blanche et chrétienne.

Mais ce qu’il faut combattre également c’est une idéologie qui vise à faire croire que la réussite individuelle est la seule solution pour s’en sortir. Parce qu’elle met en compétition les salarié-e-s entre eux, elle est la négation de la solidarité, du respect de chacun-e et elle constitue un obstacle majeur au vivre ensemble.

Alternative libertaire appelle à participer partout en France aux rassemblements organisés le 4 septembre contre la campagne et la politique raciste de Sarkozy et de son gouvernement.

Nous ferons tout ce qu’il nous est possible pour que cette mobilisation ne soit pas un sursaut sans lendemain, mais qu’elle grandisse aussi bien contre le projet de loi Besson débattu à l’assemblée nationale à partir du 26 septembre visant à durcir la législation contre les sans-papiers que plus largement contre la politique au service du capital anti-immigré-e-s et sécuritaire.

Nous savons que pour cela les rassemblements et les manifestations pour nécessaires qu’ils soient ne sont pas suffisants et qu’il s’agit partout sans plus attendre de développer des réseaux de solidarité unitaires et ouverts à toutes celles et ceux que cette politique révolte si nous voulons battre ce gouvernement.

Alternative libertaire, le 19 août 2010



--
http://www.alternativelibertaire.org/


Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités locales et communiqués
commenter cet article
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 16:35

 

  Du 14 août au 27 septembre, Marche vers Bruxelles, contre la réforme du droit du travail et pour les Droits Sociaux

 Un collectif d’Aragon constitué de militant-es, de la CGT d’Espagne, de l’Intersindical, d’Ecologistas en Acción, du réseau de soutien aux Sans-Papiers, d’Izquierda Unida, du Partido Anticapitalista, ... organise cette marche.

D'ores et déjà l'union syndicale Solidaires participera et il faut lancer une dynamique autour du passage des marcheurs-euses, et prévoir les accueil locaux. 

   

Y20100813215648934-c5bcc

 

Le texte de l’appel :


Ils nous ont baissé les salaires. Ils nous augmentent la TVA à 18%. Ils nous obligent à prendre notre retraite à 67 ans. Ils nous prennent 20 jours par année travaillée. Ils suspendent les conventions collectives quand ils veulent. Ils gèlent nos pensions et vont bientôt nous les baisser. Les services publics deviennent des simples sources de profits.

Nous marchons contre le pessimisme qu’ils nous inculquent, contre la dictature des Marchés et des gouvernements à leur service, contre la logique du Capital. Une autre économie est possible : basée sur le partage des richesses, du travail et des soins ; sans faire payer la crise aux immigré-e-s.

La Grève Générale et les mobilisations du 29 septembre sont un début pour une solution populaire et sociale à la crise écologique, économique et financière.

Nous marchons contre l’exploitation de la classe ouvrière, contre la destruction et la privatisation de tout ce qui est public en Europe. Nous allons au Parlement Européen, en exigeant qu’ils freinent l’Europe des Marchés et commence à construire l’Europe des travailleurs et des citoyens.

Nous marchons contre les réformes antisociales de l’Etat Espagnol Le gouvernement espagnol, avec d’autres en Europe réduit le salaire des fonctionnaires, gèle les autres salaires, gèle les pensions de retraite, augmente la TVA qui touche indistinctement riches et pauvres ...

Et surtout, ils n’augmentent pas les impôts des riches, n’éliminent pas les paradis fiscaux, ne luttent pas contre l’économie informelle, ne s’attaquent pas la fraude fiscale, n’exigent pas la condamnation des responsables de la crise, n’inquiètent pas les banquiers, les spéculateurs et les multimillionnaires qui jouent avec l’argent public.

Nous ne nous rendrons pas !
Si nous ne luttons pas, ils vont tout nous voler !
Tous dans la rue, c’est maintenant ou jamais !

 

 

. reportage de plus de 5 minutes sur la marche Saragosse-Bruxelles :

 http://www.youtube.com/watch?v=PjEkN4i9MyI&feature=player_embedded

 
. infos sur le site CGT Aragón : http://www.cgtaragon.org/spip.php?article268
.

 

Parcours de la Marche : 

 S/14 Aout Zaragoza-Zuera 25KM.

D/15 " Zuera-Huesca 45KM

L/16 " Huesca-Barbastro 52KM

M/17 " Barbastro-Ainsa 45KM

MI/18 " Ainsa-Campo 30KM

J/19 " Campo-Las Paules 42KM

V/20 " Las Paules-Vielha 42KM

S/21 " Vielha-Fos 26KM

D/22 " Fos-Montrejau 34KM

L/23 " Montrejau-Montsaunés 33KM

M/24 " Montsaunés-Noé 39KM

Mi/25 " Noé-Toulouse 35KM

J/26 " Toulouse-Grisolles 37KM

V/27 " Grisolles-Montauban 26KM

S/28 " Montauban-Montpezat de Querçy 32Km

D/29 " Montpezat de Querçy-Cahors 28KM

L/30 " Cahors-Pont de Rhodes 27KM

M/31 " Pont de Rhodes-Souillac 32KM

Mi/1 Septembre Souillac-Brive la Gallarde 35KM

J/2 " Brive la Gallarde-Bigeois 33KM

V/3 " Bigeois-Masseret 29KM

S/4 " Masseret-Pierre Buffière 35KM

D/5 " Pierre Buffière-Limoges 26KM

L/6 " Limoges-La Croisiére 49KM

M/7 " La Croisiére-Eguzon Chantome 35KM

Mi/8 " Eguzon Chantome-Argenton sur Creusure 34KM

J/9 " Argenton sur Creusure-Chateroux 29KM

V/10 " Chateroux-Vierzon 51KM

S/11 " Vierzon-Salbris 23KM

D/12 " Salbris-La Ferté St. Aubin 34KM

L/13 " La Ferté St. Aubin-Orleans 31KM

M/14 " Orleans-Toury 25KM

Mi/15 " Toury-Étampes 34KM

J/16 " Étampes-Palaisau 33KM

V/17 " Palaisau- Val de Marne 37KM

S/18 " Val de Marne-París 8KM París 45KM

D/19 " París-Creil 32KM

L/20 " Creil-Compiègne 35KM

M/21 " Compiègne-Chauny 35KM

MI/22 " Chauny-St. Quentin 35KM

J/23 " St. Quentin-Guise 28KM

V/24 " Guise-Avesnes sur Helpe 39KM

S/25 " Avesnes sur Helpe-Mons 38KM

D/26 " Mons-Halles 37KM

L/27 " Halles-Bruselles 17KM

 

 

rajout au 26 août :

  Textes d’appel des organisations françaises :

Parti-e-s de Saragosse le 14 août, des militant-e-s d’organisations syndicales, associatives, politiques d’Aragon (Espagne) marchent jusqu’à Bruxelles, où ils et elles arriveront juste avant la manifestation européenne du 29 septembre. Depuis la frontière française, le 22 août, nos organisations participent à cette action internationale et oeuvrent à sa réussite à travers les diverses étapes (accueil et logistique, réunions publiques, manifestations locales, etc.). Nous nous inscrivons dans la suite de l’appel de nos camarades d’Espagne.

Nous marchons contre la dictature des Marchés et des gouvernements à leur service, contre le pessimisme qu’ils nous inculquent, contre la logique du Capital. Une autre économie est possible : basée sur le partage des richesses, du travail, le droit à la santé, à l’éducation et au logement ; sans faire payer la crise aux immigré-e-s.

Les grèves et manifestations du 7 septembre en France, les mobilisations européennes du 29 septembre sont de nouveaux pas après les premières ripostes dans différents, notamment en Grèce. A la crise écologique, économique et financière du système capitaliste, nous voulons imposer une solution populaire et sociale.

Nous marchons contre l’exploitation de la classe ouvrière, contre la destruction et la privatisation de tout ce qui est public en Europe. Nous allons au Parlement Européen, pour porter nos exigences : nous voulons construire l’Europe des travailleurs/ses et des citoyen-ne-s. Nous marchons aussi contre les réformes antisociales du gouvernement français, notamment le projet de loi sur les retraites dont nous exigeons le retrait. Avec d’autres en Europe, il applique une politique de rigueur envers les salarié-e-s, les retraité-e-s, les jeunes, les chômeurs/ses. Sa politique ne favorise que les riches, et malgré ses promesses ne s’attaquent pas aux paradis fiscaux, ni à la fraude fiscale ; il n’inquiète ni les responsables de la crise, ni les banquiers, ni les spéculateurs et les milliardaires qui jouent avec l’argent public. Il préfère s’attaquer aux immigré-e-s, en faisant les premières victimes, les boucs émissaires de la crise.

  Nous ne nous rendrons pas !

Si nous ne luttons pas, ils vont tout nous voler !

Tous dans la rue, c’est maintenant ou jamais !

_ Organisations signataires :

. Union syndicale Solidaires
. Marches européennes
. Nouveau Parti Anticapitaliste NPA
. Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique FASE
. Fondation Copernic
. Alternative Libertaire AL
. Association Pour l’Emploi, l’Information et la Solidarité des chômeurs et travailleurs précaires APEIS
. Centre d’études et d’initiatives de solidarité internationale CEDETIM
. Confédération nationale du travail CNT
. Agir ensemble contre le chômage ! AC !

De Saragosse, sont parti-e-s des marcheurs/ses membres de la Confederación General del Trabajo), de la Confederación Intersindical, d’Ecologistas en Acción, du réseau de soutien aux Sans-Papiers, d’Izquierda Unida, du Partido Anticapitalista, … http://marchahaciabruselas.blogia.com



.
Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Mouvement social
commenter cet article
19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 22:48

 

  H A L T E   A   L A   C E N S U R E  :

  Relaxe des 4 de Tours !

 

   LE 16 SEPTEMBRE 2010 À 13H30 AURA  LIEU, AU  TRIBUNAL  CORRECTIONNEL  DE  TOURS, le procès de  quatre militants tourangeaux, deux du collectif Soif d’utopies et deux du RESF 37. Le ministre Brice Hortefeux ayant porté plainte contre eux pour avoir « commis  le délit de diffamation publique contre une  administration publique, spécialement celle des préfectures de Guyane, Ille-et-Vilaine et Indre-et-Loire ».

  CE   QU’ON  LEUR  REPROCHE  EN  RÉALITÉ c’est la parution d’un communiqué intitulé « les baleiniers » qui fut suivi d’une conférence de presse. Ce texte comparait les actuelles méthodes d’arrestation des enfants sans- papiers avec celles usitées pour attraper les baleineaux. L’aspect « diffamant » de ce communiqué résiderait dans le fait que les auteurs rappelaient que ces méthodes étaient également employées sous Vichy.

  IL A ÉTÉ DEMANDÉ AUX DIRECTEURS DES ÉCOLES PRIMAIRES dans un fichier nommé « Base-élèves » de lister les enfants inscrits dans leur établissement avec outre leur nom de famille, la date d’inscription dans celui-ci, leur lieu de naissance (ce fichier qui a comporté dans sa 1ère version entre autre la nationalité des parents a été vivement  critiqué par l'ONU, partiellement censuré par le Conseil d'Etat le 19 juillet 2010). Ainsi, inscrire un enfant en cours d’année avec un nom à consonance étrangère peut permettre d’alerter l’administration. Quel meilleur moyen pour trouver les familles de sans-papiers ? Car une fois l’enfant repéré on peut facilement arrêter les parents et expulser toute la famille. Une plainte a d’ailleurs été déposée par des parents d’élèves et des directeurs d’école ont démissionné. (Pour plus d’infos et agir : http://retraitbaseeleves.wordpress.com).

  APRÈS  LES  PROCÈS  DE PAU  ET POITIERS c’est encore une fois la liberté d’expression et le droit de faire des rappels historiques qui sont bafoués. Ce que nous réclamons va au-delà de la relaxe des quatre prévenu- e-s de Tours. Nous exigeons la cessation de la censure ainsi que des tentatives de criminalisation des mouvements militants.

  De nombreuses personnes et organisations ont déjà manifesté leur soutien à cette cause. D'ores et déjà le

Comité de soutien a pris les deux initiatives suivantes :

- une soirée débat le 14 septembre au centre de vie du Sanitas (Tours) à partir de 20h avec : la juriste

Danielle LOCHAK, les historiens Olivier LE COUR GRANDMAISON et Gérard NOIRIEL et un membre du

Collectif national de résistance à Base-élèves.

- une soirée infos/concert le 15 septembre au centre socio-culturel de Saint Pierre à partir de 18h.

  Les différents procès intentés par le gouvernement ne font que montrer que celui-ci ne supporte pas les critiques en matière de politique d’immigration. Nous nous devons de nous opposer à cette censure afin de faire respecter la liberté d’expression fondement de la Démocratie.

 

Pour signer la pétition et voir les plus de 1800 signataires : http://baleiniers.org/la-petition (en signant vous serez automatiquement inscrit à la lettre d'info de la campagne de soutien) Pour plus d’informations, nous rejoindre, faire des propositions Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. '; document.write( ' Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Pour plus d’informations sur le fichier « Base-élèves » :

Pour soutenir financièrement : Chèque à l’ordre de SUD solidaires, mention au dos « 4 de Tours », à envoyer à Solidaires 37, La Camusière, 18 rue de l’Oiselet, 37550 Saint-Avertin

 

  LE COMITÉ DE  SOUTIEN AUX  4 PRÉVENU-E-S DE TOURS

 

  Organisations ayant au minimum signé la pétition au 16 août :
- Politiques : FASE (Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique), AL (Alternative Libertaire), Mouvement Utopia ; PS37, Désirs d'avenir 37, PCF 37, Les Verts/Europe Ecologie 37, FASE 37, Alternatifs 37, NPA 37, AL 37.
- Syndicales : Union Syndicale Solidaires, SUD PTT, SUD Santé Social, Secrétariat fédéral FTE-CNT ;
SUD EMPLOI Ile De France, SUD RAIL Midi-Pyrénées, SUD-SEMITAN (44), CNT-STE 35, CNT SUB TP 68, UD CGT 37, CGT-CNAV
37, Solidaires 37, FSU 37.
- Associatives : UJFP (Union Juive Française pour la Paix), CNRBE (Comité National de Résistance à Base-élèves) ; MQJS
(Mouvement des Quartiers et pour la Justice Sociale) ; AFEF (Association française des enseignants de français)
LDH Centre, LDH37, LDH66, LDH Rennes, FCPE 66, Collectif Contre Les Abus Policiers 33, Comité poitevin contre la répression des mouvements sociaux, Les amis du négatif, Compagnie Jolie Môme, RESF 60, RESF 06, RESF37, ATTAC 37, MFPF37, DAL37, Comité Palestine 37.

 
 
 
 
 
Communiqué des 4 prévenu-e-s

POUR LA LIBERTE D'EXPRESSION ET CONTRE LA CENSURE D'ETAT
RELAXE DES 4 PREVENU-E-S DE TOURS
DEBOUTONS HORTEFEUX

PROCES DE 4 MILITANTS LE 16 SEPTEMBRE 2010 A TOURS

Le 30 avril 2010, le Ministre de l'Intérieur portait plainte contre X à propos d'un communiqué de presse intitulé « LES BALEINIERS », signé de SOIF D'UTOPIES et de RESF 37. Ce texte faisait état de forts soupçons concernant l’utilisation, par les préfectures d’Indre-et-Loire, d’Ille-et-Vilaine et de Guyane, du fichier « Base-élèves » pour le repérage des parents sans-papiers, traitant ainsi les enfants comme des appâts, pour organiser l’expulsion du territoire de de ces familles. Ce communiqué précisait en outre que ces pratiques de chasse à l’enfant rappelaient celles de la police de Vichy.

Hortefeux entend interdire toute comparaison historique entre des comportements actuels de certains fonctionnaires préfectoraux, de la police ou de la gendarmerie, et ceux que l'on a connu pendant la Seconde guerre mondiale en France. Pour lui, comparaison vaut diffamation. C’est ainsi que, récemment, le préfet des Pyrénées Atlantiques a porté plainte pour « outrage » contre 6 personnes qui, choquées par les conditions d'arrestation d'une famille sans-papiers, ont voulu alerter les autorités en faisant un rapprochement avec certaines pratiques employées sous l'occupation. Elles ont comparu devant le tribunal de Pau le 11 juin 2010. Le délibéré du procès sera rendu le 12 août prochain.

Faire ces comparaisons, ce n’est pas affirmer que Pétain est de retour, que Sarkozy, c’est Pétain ou que Hitler se cache derrière le masque de Le Pen... Comparer des situations, c'est s'interroger sur des processus, qui amènent des comportements et justifient des pratiques de certains fonctionnaires, en prenant appui sur l'expérience historique que représente le régime de Vichy. C'est interroger l'évolution des politiques de « gestion des flux migratoires », qu’elles s’appellent « immigration choisie » ou « politique des quotas ». C'est questionner la mise en œuvre de la politique du chiffre, traduction concrète d’une xénophobie d'Etat. C'est s'interroger sur l'utilisation de fichiers comme celui de « Base-élèves » à des fins non pédagogiques. Comparer n'est pas synonyme d'amalgamer ! Dans ce contexte, comparer n'est pas plus diffamer.

Que le Ministre pense que ces comparaisons n'ont pas lieu d'être ; que la politique et les méthodes de la chasse aux sans-papiers n'ont aucune résonance avec notre passé..., c'est son opinion. Comme toute pensée, celle-ci peut être débattue. Mais nous n’acceptons pas qu’il décide de censurer ces débats en poursuivant pénalement toute personne pour qui les comparaisons historiques sont des éléments de réflexion sur l'évolution de la société. C'est là l'enjeu principal du procès du 16 septembre fait à 2 militants de SOIF D'UTOPIES et 2 militants de RESF 37 appelés à comparaître devant le Tribunal correctionnel de Tours.

Ce faisant, le Ministre traite en délinquants les militants qui expriment leur solidarité envers les immigrés, luttent pour l'ouverture des frontières, la liberté de circulation et d'installation, la fermeture des camps de rétention et leur disparition. A travers ce procès, le pouvoir tente de criminaliser les mouvements sociaux pour intimider et réprimer les acteurs de cette contestation.

Si le tribunal nous condamne, il entérinera la censure que veut imposer le Ministre de l'intérieur. Nous n’accepterons pas de voir empêché le travail de mémoire, et les réflexions qu’il suscite. Nous condamner serait condamner le travail historique de comparaison. Nous refusons le diktat idéologique qui voudrait réduire l’analyse historique aux commémorations officielles qui n'ont d'autre fonction que de produire une histoire « lisse » et déculpabilisante, sans interroger son contenu et le sens qui s'en dégage.
Nous refusons qu'à travers les poursuites judiciaires qui sont intentées contre nous se poursuivent l'intimidation des militants et la criminalisation des luttes sociales.
 
 

 

 
Communiqué d'Alternative Libertaire :
 
Soutien aux militant-es victimes de la répression
  Alternative Libertaire apporte son soutien aux quatre personnes de Tours, membres de RESF37 et de SOIF D’UTOPIES, poursuivis en diffamation par le ministre de l’intérieur Brice Hortefeux ainsi que par trois préfectures, pour avoir fait un rapprochement entre leurs pratiques actuelles et certaines pratiques employées sous l’occupation.

  C’est une nouvelle expression de la politique de criminalisation des luttes, d’intimidation et de répression de l’engagement militant, ici en faveur du soutien aux sans papiers et de la lutte contre les expulsions, et une volonté de museler la liberté d’expression. Après l’affaire des 6 de Pau poursuivis dans le même cas et le même type de comparaison pour outrage, les poursuites contre Alain Evillard de Poitiers pour avoir comparé le procureur du procès du 12 octobre 2009 à Maurice Papon, c’est au tour de militants tourangeaux et militantes tourangelles d’être poursuivis. 

 Les poursuites qui sont annoncées contre deux sites, Le Jura Libertaire et indymédia Grenoble sont à rapprocher aussi de cette politique qui vise à encadrer et restreindre la liberté d’expression. Alternative Libertaire se joint au collectif de soutien aux 4 de Tours pour exiger la relaxe des personnes poursuivies et au delà participer à faire reculer les autorités dans leurs velléités répressives contre les mouvements sociaux et contre la liberté d’expression.

 
 
 
liens, contacts :
 . site du comité de soutien : http://baleiniers.org/ 
. Texte pétition de soutien : http://baleiniers.org/la-petition
. Contact pour signature collective : contact@baleiniers.org
.
 
Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Anti-répression
commenter cet article
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 16:44

 Fontenis.jpg

C’est une des dernières personnalités du mouvement anarchiste des années 1940-1950 qui vient de disparaître avec Georges Fontenis, décédé à Tours le 9 août 2010 dans sa quatre-vingt-dixième année. Il restera, dans la mémoire du mouvement ouvrier, comme un infatigable combattant du communisme libertaire, un acteur du soutien aux indépendantistes algériens, un syndicaliste de l’École émancipée, un des animateurs de Mai 68 à Tours et un des piliers de la Libre-Pensée d’Indre-et-Loire. Jusqu’à ses derniers jours, il a été adhérent d’Alternative libertaire.

Issu d’une modeste famille ouvrière des Lilas, Georges Fontenis fut projeté dans le militantisme anarchiste par Juin 36 et l’enthousiasme pour la Révolution espagnole. Membre de la CGT clandestine sous l’occupation, ce jeune instituteur à Paris 19e devint, à la Libération, un des militants les plus en vue de la Fédération anarchiste (FA). Dès 1946, il fut élu secrétaire général de cette organisation, véritable pôle de résistance à l’hégémonie stalinienne dans le mouvement ouvrier de l’époque.

  Très proche des Espagnols de la CNT-FAI en exil, Georges Fontenis fut, en 1946-1950, un des promoteurs de la CNT française (CNT-F), qui se présentait comme une alternative à la CGT stalinisée et à une CGT-FO atlantiste. Après l’effondrement de la CNT-F en 1950, il rejoignit la Fédération de l’Éducation nationale (FEN) et fut actif au sein de sa tendance syndicaliste révolutionnaire, l’École émancipée.

  Georges Fontenis fut ensuite un des principaux protagonistes des luttes d’orientation qui déchirèrent l’organisation anarchiste en 1951-1953, et qui aboutirent à la transformation de la FA en Fédération communiste libertaire (FCL). Il devait en garder, par la suite, une réputation sulfureuse. Il s’en expliqua dans ses Mémoires, publiés une première fois en 1990. Réédités en 2008 par les éditions d’Alternative libertaire sous le titre Changer le monde, ces Mémoires constituent une pièce de premier ordre pour les historiens de l’anarchisme, mais aussi une forme de bilan politique de cette période, non exempt d’autocritique.

  Quand éclata l’insurrection algérienne de la Toussaint 1954, la FCL s’engagea dans le soutien aux indépendantistes et Georges Fontenis mit sur pied, avec ses camarades, un des tout premiers réseaux de « porteurs de valises ». Ce n’est cependant pas son action clandestine, mais sa propagande au grand jour qui valut à la FCL d’être démantelée par la répression. Interpelé par la DST au terme de plusieurs mois de cavale, Georges Fontenis passa près d’un an en prison et fut définitivement proscrit de l’Éducation nationale en Région parisienne. Cette période a été racontée dans un documentaire de 2001, Une résistance oubliée (1954-1957), des libertaires dans la guerre d’Algérie.

  Après sa libération, Georges Fontenis s’installa dans la région tourangelle, qu’il ne devait plus quitter. La FCL étant détruite, il continua néanmoins son action dans les réseaux de soutien à l’indépendance algérienne.

  Il fut de nouveau appelé à jouer un rôle en mai-juin 1968, en étant un des principaux animateurs du Comité d’action révolutionnaire de Tours. Dans la foulée, il tenta de relancer un Mouvement communiste libertaire (MCL), fortement teinté de conseillisme, mais qui fut un échec. Il devait par la suite adhérer, en 1980, à l’Union des travailleurs communistes libertaires (UTCL), puis à Alternative libertaire.

  La vie de Georges Fontenis a, pendant plusieurs décennies, été liée au mouvement ouvrier et à son courant libertaire. Il en a partagé les avancées, les reculs et les luttes passionnées. Militant politique, il savait tirer les enseignements des échecs sans céder au découragement. Mais l’itinéraire de Georges Fontenis fut aussi un itinéraire personnel. Façonné par l’anarchisme, il voulut le transformer en profondeur. Pour cela, il fut vivement décrié par certains, et considéré par d’autres, en France et ailleurs, comme une référence. Son bilan forme-t-il pour autant un bloc, à prendre ou à laisser ? Nullement. Mais Alternative libertaire et, au-delà, le courant communiste libertaire international savent ce qu’ils lui doivent, et c’est pour cette raison que nous rendons hommage à un homme qui, désormais, appartient à l’Histoire.

  Les militants qui l’ont côtoyé dans ses combats en garderont, pour beaucoup, le souvenir d’un camarade chaleureux, bon vivant, doué d’humour et d’une grande lucidité. C’est encore l’image qu’il laisse dans le documentaire qui lui a été consacré en 2008, Georges Fontenis, parcours libertaire.

  AL assure sa compagne Marie-Louise ainsi que sa famille de sa solidarité dans ce moment douloureux. Le mensuel Alternative libertaire saluera longuement Georges Fontenis dans son numéro de septembre. Nous envisagerons également l’organisation d’un événement public en son souvenir à l’automne, probablement à Tours.

 

Alternative libertaire, le 10 août 2010

 

 

  Communiqué de  "Les Amis de Demain le Grand Soir" :

   "Les Amis de Demain le Grand Soir" ont eu la douleur d’apprendre le décès de Georges Fontenis, ce lundi 9 juillet 2010.

Georges Fontenis a joué un très grand rôle dans le mouvement libertaire français. Sa vie se confond avec les histoires des luttes ouvrières du 20 ème siècle. Il aura d’ailleurs cotoyé de très près des personnages comme Brassens ou Camus.

Localement, une des ces dernières apparition militante, aura été sa participation active au Collectif Contre La Venue du Pape à Tours.

Il aura, avec courage et risque, soutenu les anarchistes espagnols (après la victoire de Franco) et les indépendantistes algériens.

Diabolisé par une partie du mouvement libertaire, il est resté cependant, jusqu’à la fin, fidèle à ses convictions libertaires.

Un documentaire, réalisé en 2008 par franck Wolff, "Parcours libertaire", résume son l’engagement de ce militant sans dieu et sans maître.

 

 

 Communiqué de

 L’Union Syndicale SUD/SOLIDAIRES 37 :

  L’Union Syndicale SUD/SOLIDAIRES 37 vient d’apprendre, avec tristesse, le décès de Georges Fontenis, ce lundi 9 août 2010.

Georges Fontenis a été un militant infatigable de la cause libertaire. Il a été aussi un militant syndicaliste à l’Ecole Emancipée. A la création de SUD Education 37, il a été parmi les premiers adhérents et voyait avec sympathie ce qu’il considérait comme la résurgence d’un courant syndicaliste révolutionnaire.

Il a participé régulièrement dans nos rangs, tant que sa santé le lui permettait, aux défilés du premier mai et aux repas que nous organisions à la suite.

SUD/SOLIDAIRES 37 assure sa compagne Marie-Louise ainsi que sa famille de sa solidarité dans ce moment douloureux.

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Communisme libertaire
commenter cet article
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 18:33

Mathieu est un militant UCL (organisation soeur québécoise d'AL). Mais Mathieu est aussi auteur d'un livre, Sur les traces de l'anarchisme au Québec (1860 - 960).

Ce livre a eu un certain succès au Canada et va être publié en France par les éditions Lux.

Nous avons la chance que Mathieu fasse une escale à Tours, et nous vous proposons de le rencontrer autour de son livre.

Rendez-vous samedi 10 octobre, 18h30, salle 105 des Halles place Gaston Pailhou à Tours.

 

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités du CAL
commenter cet article