Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Alternative Libertaire 37 - Le blog du Collectif Alternative Libertaire de Touraine
  • Alternative Libertaire 37 - Le blog du Collectif  Alternative Libertaire de Touraine
  • : Nous sommes des militants et militantes anarchistes révolutionnaires et communistes libertaires vivant et travaillant sur Tours et son département.
  • Contact

Où acheter notre journal ?

Mensuel Alternative Libertaire

Dans la ville de Tours, vous le trouverez aux adresses suivantes :

- 3 rue Nationale

- 1 place du Grand Marché

- 5 rue de Bordeaux

- 18 rue B. Palissy

- 30-32 rue Giraudeau

- 115 bis rue Giraudeau

- 21 avenue de Grammont

- 59 quai Paul Bert

- Gare SNCF

- 110 rue de la Fuye

- Le Numéro 6 (avenue Stendhal).

Pour le reste du département : http://www.trouverlapresse.com

Recherche

1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 21:57
Mercredi 4 février
       "Trop jeunes pour mourir. Ouvriers et révolutionnaires face à la guerre (1909-1914)"  
Rencontre avec l'auteur Guillaume Davranche à 20h30 au bar des Colette's 57 rue Paul Bert à Tours, qui passera aussi à l'émission de Demain Le Grand Soir sur radio béton de 19h à 20h

Image

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités locales et communiqués
commenter cet article
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 18:44

 

100 ans de guerres impérialistes, ça suffit !    

Le 11 novembre prochain marquera les 96 ans de la fin de la Grande Boucherie de 14-18, commencée il y a 100 ans. Plus encore que les autres années, nous aurons droit aux cérémonies officielles, aux discours guerriers et aux falsifications historiques à des fins de propagande.        

On tentera de nous faire oublier que cette guerre fut une monstruosité qui coûta la vie à 9 millions de personnes (et laissa autant d’invalides) pour répondre à des jeux d’alliances politiques et à des intérêts économiques.

Ce 11 novembre 2014, nous rendrons hommage aux militant-e-s internationalistes qui tentèrent de résister aux appels à "l’Union sacrée" et qui, à l’instar de Jean Jaurès, le payèrent parfois de leur vie ; aux mutins de 1917 fusillés pour l’exemple ; aux travailleurs/travailleuses de tous les pays qui se mirent en grève pour bloquer l’économie de guerre ; et plus généralement, à tous les conscrits et civils victimes de cette barbarie, qui, pour paraphraser Anatole France, ont cru mourir pour la patrie, et sont morts pour des industriels.

Nous rappellerons également que 100 ans après, l’impérialisme reste le principal moteur des guerres en cours, et que les peuples en sont toujours victimes. Que ce soit le peuple d’Ukraine pris en tenaille entre les intérêts américains et russes, le peuple kurde massacré par les fascistes islamistes sous le regard complice de l’OTAN, le peuple palestinien écrasé par le colonialisme israélien, ou tous les peuples du Moyen-Orient ou d’Afrique, dont les ressources sont régulièrement pillées sous couvert de guerres humanitaires trouvant leur justification dans des situations instables créées par les interventions militaires passées.

Le rassemblement sera ponctué d’interventions, et se terminera par un verre de l’amitié.

Guerre à la guerre. Fraternité entre les peuples.

RASSEMBLEMENT ANTI MILITARISTE, DEVANT LA FACULTE DES TANNEURS, TOURS, 10H, CE 11 NOVEMBRE 2014    
Premiers signataires : SOLIDAIRES 37, Les Amis de Demain Le Grand Soir, Parti de Gauche 37, PCF, PCOF, Alternative Libertaire.

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités locales et communiqués
commenter cet article
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 15:55

Le Testet : Tué par une grenade dite « non létale ». La lutte continue !

Les groupes AL d’Agen et de Toulouse étaient présents samedi 25 octobre à la manifestation contre le barrage de Sivens (Tarn), « grand projet inutile » voulu par le pouvoir PS, ardemment contesté par la population locale et violemment défendu à coups de matraques et de grenades dites « non létales ». Samedi, l’une d’elle a fait un mort.    

Rémi Fraisse, un jeune Toulousain, est mort au Testet (Tarn) dans la nuit de samedi 25 à dimanche 26 octobre.

On entend déjà parler des « opposants pacifistes » d’un côté, et des « violents anarchistes » de l’autre. L’occasion rêvée en tout cas pour le gouvernement d’envoyer ses milices « faire le ménage » et tenter la division du mouvement.

Le pouvoir socialiste local (conseil général) et national (gouvernement Valls), en envoyant depuis des mois ses gardes mobiles, sans retenue, contre les zadistes occupant le Testet, n’a fait qu’envenimer un climat délétère et violent qui a libéré une violence ouverte de la part de milices d’extrême droite locale.

Cette escalade de la violence quotidienne , institutionnelle ou non, a forgé chez une partie des zadistes une colère légitime qui ne pouvait qu’aboutir à un drame que les militantes et les militants locaux s’attendaient, de toute évidence, à voir survenir.

Rémi, militant écologiste étudiant à Toulouse, en a payé le prix.

Le groupe AL de Toulouse, présent hier soir au rassemblement place Saint-Étienne, condamne toute intervention policière bien évidemment, et continuera à participer aux rassemblements qui se tiendront dans les prochains jours pour marquer notre tristesse et notre colère face à la répression policière qui a tué un camarade ce weekend.

Nous assurons notre soutien plein et entier aux résistantes et aux résistants du Testet, qui continuent la lutte sur place. Nous présentons nos condoléances à la famille de Rémi.

Alternative libertaire Toulouse


 

Rassemblement ce jeudi 30 octobre, à 18h, place Jean Jaures, Tours

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités locales et communiqués
commenter cet article
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 15:47

Vendredi 31 octobre, Tours

Rassemblement en soutien à la ville kurde de Kobanê

Rassemblement dans le cadre de la Journée internationale de solidarité avec le peuple kurde, « Urgence Kobanê ». Rendez-vous vendredi 31 octobre à 17h15 place Jean Jaurès à Tours.

Dans le cadre de la Journée internationale de solidarité avec le peuple kurde, « Urgence Kobané » , ce rassemblement sera un moment de sensibilisation et d’information des Tourangeaux pour échanger et dire l’importance de sauver la ville de Kobanê et de maintenir cette démocratie naissante au Moyen-orient. Cette journée mondiale organisée par des forces démocratiques et des personnalités de différents pays du monde offre à tous les Tourangeaux et Tourangelles la possibilité de signer l’appel et de participer au rassemblement du 31 octobre.

Association solidarité France-Kurdistan 37

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités locales et communiqués
commenter cet article
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 23:15

Bienvenu(e)s en France ! Les citoyens sans droit vous invitent à faire la fête !

Image



Appel duCollectif 37 des

Citoyens Sans Droits (CCSD 37)


Ce n’est pas par plaisir, ni pour avoir une vie facile, que nous avons quitté notre pays d’origine, que nous sommes des migrants, des exilés. La plupart d’entre nous sommes demandeurs d’asile, ou l’avons été, car nous avons connu là-bas des persécutions, des conditions de vie inhumaines, la dictature, la guerre civile, des systèmes corrompus.

Les lois de tous les pays démocratiques affirment que tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits.

C’EST UNE PURE UTOPIE !

Dans la réalité, notre vie ici c’est :
. des restrictions de plus en plus sévères au droit d’asile,
. aucun hébergement décent, ou pas d’hébergement du tout,
. pour les déboutés du droit d’asile, plus aucune aide alimentaire, ni secours financier pour les enfants. C’est une asphyxie organisée par le pouvoir en place.
. pour les « sans papiers », pas le droit à l’emploi, obligation de travailler « au noir », véritable esclavage moderne,
. des régularisations quasi impossibles, notamment pour les travailleurs.

Bienvenu(e)s en France !

Le 10 mai 2014, place Anatole France à Tours !

Les Citoyens sans droit vous invitent à faire la fête !


→ Construction d’un labyrinthe géant à partir de 8h : venez y participer!
→ Représentation théâtrale et clowns.
→ Concerts à partir de 14 h . Les Volos, Ello Camalle, Belakane, JP Dugazon, Coconut, Carine Achard, Les Ghillie's, Ambrosio, We go by many names... Et d'autres.
→ Espace d'expression graphique, Etat des lieux, Librairie
→ Buvette, petite restauration.

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités locales et communiqués
commenter cet article
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 11:48

Tours, samedi 15 février

Rencontre-projection-débat :

Lutte anti-capitaliste et nouvelles solidarités

à partir de 14h30, au foyer des cheminots, 11 rue Blaise Pascal (près gare)


Image



Sur la nécessité d’un soulèvement, populaire et révolutionnaire

Le livre et le film qui seront présentés fonctionnent avant tout comme une invitation à s’organiser, à écarter les malentendus et dissiper la confusion politique qui règne au moment où la crise économique constitue aussi une perte de sens. Il s’agit de penser collectivement le processus révolutionnaire, c’est-à-dire la vision du monde qu’il engage, les gestes et stratégies qui lui donneront consistance.

En effet, le bilan de la gauche au pouvoir s’ impose comme une évidence pour tous : poursuite des politiques de droite, c’est-à-dire de libéralisation, de privatisation, de licenciements massifs, d’austérité, et bien sûr d’expulsions des « étrangers ». Le même racisme d’Etat, les mêmes cadeaux au patronat et aux banques pour la sacro-sainte « croissance », le même culte du progrès et du productivisme, juste quelques nuances de discours et de communication bref, tout n’est finalement qu’une question de « relation publique », cette fameuse propagande moderne, marchande et libérale.

Ainsi, nous ne pouvons plus faire abstraction de ce qu’a produit historiquement « la gauche » puisque c’est sous Mitterrand et son gouvernement d’union (PS, PCF) qu’ont été introduites les politiques néolibérales en France dont Hollande est le meilleur héritier. Il est clair que ce sont les trahisons et reniements successifs de celle-ci depuis sa naissance qui font le lit de l’extrême droite qui s’ impose maintenant sur le plan médiatique et aussi, en partie, dans la rue. La Grèce n’est pas très loin, elle est là pour nous le rappeler puisque c’est cette même « gauche » contre-révolutionnaire qui a empêché la prise du parlement et permis dans le même temps le vote du « plan d’ajustement structurel » pour la première fois imposé à un pays membre de l’U.E.

La question pour nous est de savoir, à partir de ce constat, ce qu’ il nous reste à faire, à défaire, à construire et à attaquer. C’est-à-dire : comment lier l’offensive politique contre le capitalisme au développement de forme de vie et d’existence « alternative » solide, de solidarités qui puissent durer. Mais aussi comment articuler la lutte sociale et révolutionnaire à l’élaboration et au déploiement ici et maintenant d’une certaine idée du communisme.

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités locales et communiqués
commenter cet article
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 11:45

Samedi 15 février
Soirée de soutien au café comptoir Colette's

Image



Le combat continu pour la reprise du café comptoir Colette's et pour l'occasion nous avons décidé de "ressusciter" l'Ile Aucard (les plus anciens se rappelleront des 1eres éditions d'Aucard de Tours).
Au programme ce sont pas moins de 10 groupes et Dj's qui se succèderont :

◆ Elio Camalle (le Bresil en Acoustique)
https://soundcloud.com/elio-camalle
◆ Seth Leïma (Fuuuuusioon)
https://soundcloud.com/seth-leima
◆ Belakane (African Blues de Blois)
http://youtu.be/DpNWOZCQ_RQ
◆ The Awakening (Pop Rock 70's)
http://theawakening.bandcamp.com/
◆ Electric Vocuhila (Jazz Afrobeat)
http://electricvocuhila.bandcamp.com/
◆ Suck Da Head (Fanfare américaine from Tours)
►http://suckdahead.bandcamp.com/album/suck-da-head
◆ Martine On The Beach (Electro Swing On The Beach)
http://martineonthebeach.bandcamp.com/
◆ DJ Kéké (Soul, Funk, Garage, Boogaloo)
◆ La Gran Ursula (Cumbia-Cumbia)
http://youtu.be/KAzA1_onhJM
◆ Frottis de l'Espace (Punk / Grindcore)
http://frottisdelespace.bandcamp.com/

PAF : Prix libre
Bar et restauration sur place
Ouverture des "portes" : 17h

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités locales et communiqués
commenter cet article
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 18:57

 

La Rotative
Site collaboratif d'informations locales. Tours et alentours


http://tours.mediaslibres.org/

 

Charte de La Rotative

La Rotative est un site collaboratif d’information locale géré par un collectif autonome. Ce collectif n’est pas composé de professionnels des médias, mais de militants bénévoles. La Rotative veut offrir à celles et ceux qui luttent pour le changement social et l’émancipation un espace pour s’exprimer, diffuser des informations et médiatiser des activités sans dépendre de la presse dominante. Ce site ambitionne de créer des liens entre toutes les personnes en lutte, non seulement sur le net, mais aussi dans la rue.

La publication d’articles est ouverte à toutes et tous – individus, groupes, associations, etc. Les articles sont modérés par des membres du collectif d’animation du site, qui vérifient que le texte proposé correspond aux critères de publication, et suggèrent d’éventuelles améliorations sur le fond et/ou la forme.

Toutes les formes d’articles sont les bienvenues : enquêtes, récits, interviews, témoignages, comptes rendus de réunion, de manifestation ou d’audience, etc. Tous les supports (texte, vidéo, son, image, dessin, etc.) ont leur place. Les contributions doivent avoir un caractère informatif et une dimension locale.

Pour des raisons évidentes, on ne publiera pas de propos diffamatoires ou insultants. De la même manière, on ne publiera pas de contenus sexistes ou xénophobes. Ni de propos royalistes, hitléro-trotskystes, soralo-complotistes, rouges-bruns, verts-jaune, bleu marine, et autres bêtises. On aimerait aussi que les textes ne soient pas jargoneux, mais accessibles par toutes et tous.

Si un groupe politique ou un syndicat local produit une analyse pertinente, on est preneurs. S’ils veulent relayer une campagne nationale ou faire du prosélytisme un peu trop lourd, on est moins chauds.

La Rotative comprend également un « agenda » permettant d’annoncer les différentes initiatives politiques et culturelles (débats, projections, manifestations, concerts de soutien, etc.) correspondant à l’esprit du site. En revanche, l’agenda ne diffusera pas les évènements strictement artistiques ou ceux organisés par des institutions publiques locales (collectivités, partis politiques, etc.), des communautés religieuses ou des entreprises.

Les articles publiés sur La Rotative ne sont pas ouverts aux commentaires, parce que leur modération prendrait trop de temps. Des compléments d’information peuvent cependant nous être envoyés par e-mail (larotative37 chez gmail.com ou larotative chez riseup.net).

Celles et ceux qui voudraient diffuser une information mais ne se sentent pas capables d’écrire un article ou souhaitent être accompagnés peuvent se mettre en contact avec le groupe d’animation du site, histoire qu’on y travaille ensemble.

Pour participer, vous n’avez plus qu’à vous inscrire !
https://tours.mediaslibres.org/spip.php?page=login&url=%2Fecrire%2F

 


Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités locales et communiqués
commenter cet article
14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 18:26

 

Appel à soutien : Le Café-Comptoir Colette ferme. Vive Les Colettes !

Le Café-Comptoir Colette est un bar de quartier, qui existe depuis plus d’un siècle sur le quai Paul Bert à Tours. Il accueille quotidiennement une diversité de personnes issues du quartier ou de la ville, mais aussi une multiplicité d’activités à la fois sociales et culturelles.

Depuis deux ans, un collectif s’est constitué avec la volonté de transformer le bar en projet collectif afin de mettre en correspondance la forme de gestion du lieu et l’activité foisonnante qui s’y déploie. Aujourd’hui le Café-Comptoir Colette ressemble plus à un lieu de vie qu’à un bar conventionnel. C’est un lieu de vie où se croisent et se rencontrent des habitants de quartier, des projets associatifs divers, des amateurs de libre expression et des individus qui souhaitent proposer des initiatives.

La reprise du Café-Comptoir Colette par le collectif des Colettes répond au désir d’accroître la dynamique collective qu’il a rendu possible en créant les conditions d’une meilleure articulation et développement des différents réseaux qui le traversent.

Or le bar rencontre aujourd’hui une situation financière critique qui précipite la nécessité d’une telle reprise et son rachat par le collectif. Cet appel vise à réunir les forces qui, en apportant un soutien au projet, en permettront la réalisation.



Le projet

1_ Le contexte

L’ambiance générale de la ville de Tours est aujourd’hui à l’image de la dépression sociale qui traverse le pays. Celle-ci se manifeste par la multiplication des fermetures de lieux, bars ou espaces collectifs, par un appauvrissement des lieux de vie nocturne, cloisonnés dans un Vieux Tours lui-même soumis à une régulation et à un contrôle qui finissent par étouffer les quelques foyers de vie qui y résistaient, ainsi qu’à un affaiblissement de la dynamique associative qui rencontre de plus en plus de difficultés à survivre, non seulement sur le plan financier mais aussi, et de manière plus essentielle, du fait du manque de lieux permettant la rencontre, réveillant le désir, suscitant les initiatives.

Or, contrairement à ce que laissent supposer les politiques actuelles, la vie d’une ville ne se mesure pas seulement à son niveau d’activité commerciale, mais d’abord au foisonnement d’activités collectives et à la multiplicité des initiatives qu’elle rend possible. Or cela nécessite de créer les conditions de possibilité pour qu’une vie sociale et culturelle puisse émerger. Multiplier les lieux de consommation culturelle ne répond pas d’une telle nécessité, puisque cela tend à reléguer la majorité de la population dans une position de passivité plutôt que de permettre la création de dynamiques collectives. Ce qui fait radicalement défaut dans une ville comme Tours aujourd’hui, ce sont des lieux de vie qui permettent de croiser non seulement les personnes, mais aussi différents niveaux et formes d’activités (artistiques, culturelles, sociales, écologiques, etc.) : des lieux de rencontre, de pratique et de transversalité. C’est en multipliant, à l’échelle de la ville, différentes formes de lieux de vie, que la ville de Tours pourra retrouver la vitalité qu’elle a perdu.

Dans ce contexte général, le projet des Colettes constitue une opportunité : celle de développer un lieu de vie qui bénéficie d’une histoire longue de 60 ans d’implantation dans le quartier Paul Bert, ainsi que d’un maillage associatif composé d’initiatives qui trouvent dans le bar un espace où proposer et développer leur activité. De plus, par son caractère excentré, Colettes contribue à dynamiser le territoire urbain au-delà du seul centre ville où se trouvent aujourd’hui à la fois concentrés et canalisés la majorité des activités.

2_Un lieu de vie

« On a besoin de lieux pour habiter le monde »

La singularité d’un lieu comme le bar Colette réside dans le fait d’avoir réussi à articuler et croiser, dans et à travers le temps, une multiplicité de couches sociales, de réseaux humains et de formes de pratiques.

En tant que bar, il constitue un espace public ouvert à tous. Chacun, quel qu’il soit, peut y entrer librement pour boire un verre. C’est aussi un lieu de quartier où se rencontrent les habitants et où les habitués ont institués des points de rendez-vous ritualisés. Du café du matin où se retrouvent les parents après avoir conduit les enfants à l’école, aux repas du midi qui accueillent les ouvriers du quartier, en passant par les enfants auxquels les mercredis sont consacrés, jusqu’aux habitués qui tissent le quotidien, le bar forme la base d’un espace social diversifié. Sa singularité, il la tire d’abord de son inscription dans le quartier.

Mais le bar est aussi un lieu qui accueille diverses activités sociales et culturelles. De part sa disposition spatiale - un rez-de-chaussée et une grande salle à l’étage -, il permet d’accueillir des activités aussi variées que l’organisation de soirées de concert ou de projection, des soirées jeux, des expositions, des conférences ou lectures, ainsi que divers ateliers (atelier d’écriture, atelier de couture, atelier modelage...). C’est aussi un ban d’essai pour de nombreux groupes de musique amateurs locaux, ainsi qu’un espace d’expérimentation pour des compagnies de théâtre ou artistes divers. Que se soit par les « apéros-concerts » du dimanche soir ou les soirées festives qui y sont régulièrement organisées au gré des envies et des propositions, ce lieu est à la fois un espace de fête, de libre expression et de lâcher-prise.

C’est enfin un lieu de réunion important pour tout un réseau d’acteurs de la ville de Tours et au-delà (que ce soit des groupes institutionnalisés ou des groupes plus informels).

Le bar constitue donc le point d’entrée d’une activité sociale et culturelle multiple qui s’est développée de manière plus ou moins informelle au cours du temps. Plus qu’un bar, Colette est un espace ouvert qui vit en fonction de ce qui y est proposé par les usagers. Or c’est tout cela, ce tissage stratifié de réseaux et de liens sociaux, qui pourrait disparaître avec la fermeture du bar Colette. C’est tout cela, ce terreau propice à la création et à l’initiative qui demande tant de temps pour se constituer, qu’il s’agit de sauver en lui donnant toute l’ampleur qu’il mérite.

3_Le projet collectif

Depuis deux ans, un processus s’est mis en place qui vise à transformer le bar en projet collectif. A travers ce projet, il s’agit de donner forme à l’ensemble des activités qui jusqu’alors se développaient de manière plus ou moins informelle. Une des étapes importantes de ce processus consiste dans une transformation du mode de gestion du lieu : le passage d’une entreprise privée gérante du bar à une gestion associative collective où sont équitablement représentés les salariés, les propriétaires du bar et les intervenants (associations et individus). Cette gestion collective du lieu doit permettre de mettre en valeur les différentes initiatives qui le traversent, tout en créant des ponts entre les activités.

Le projet trouve son sens dans le désir de créer des transversalités entre les différentes formes de pratiques et les différents types de publics. Le projet se constituerait à travers la mise en place de différents foyers d’activités (bar, librairie, ateliers, etc.), chacun développant des actions diverses, tout en entrant en résonance ou en relation les uns avec les autres. Il s’agit d’offrir l’occasion à des modes d’être hétérogènes de se croiser – au-delà des réseaux déjà constitués - afin de solliciter des rencontres et des collaborations imprévues, de croiser les mondes et des manières de faire qui surprennent les uns les autres.

Ainsi, tout en continuant à tenir l’activité du bar de journée ainsi que la restauration du midi, il s’agira d’optimiser la salle du haut de manière à permettre le développement d’autres activités, la possibilité d’inventer une vie nocturne distincte du bar (différentes formes de soirées), mais aussi de monter des systèmes d’entraide et d’échange de savoir : zones de gratuité, librairie, ateliers d’informatique, magasin de jouets gratuits, vestiaire de vêtements, dépôt-vente d’agriculteurs-producteurs, soirées-débats, etc. L’enjeu consiste aussi à valoriser les différents niveaux de réseau qui se croisent dans le lieu, tout en inscrivant le bar dans un réseau d’initiatives du même genre qui se développent aujourd’hui en France et au-delà.

4_La réalisation du projet : appel aux dons

Afin de réaliser ce projet, il est nécessaire de racheter collectivement le fond de commerce du bar Colette aux actuelles propriétaires, et ainsi démarrer la nouvelle dynamique sur des bases saines d’un point de vue financier. Or le bar se trouve aujourd’hui au bord de la faillite en raison de diverses dettes accumulées. Le montant du rachat du bar ajouté à celui du remboursement des dettes équivaut à environ 50 000 euros. Pour procéder au rachat du bar, le collectif des Colettes lance donc un appel aux dons auprès de tous ceux, habitants de Tours ou d’ailleurs, qui se sentent solidaires d’une telle initiative.

Vous pouvez envoyer vos dons (à l’ordre de l’association les Colettes) à l’adresse suivante : 57 quai Paul Bert, 37100 Tours.Un registre des dons est tenu : dans le cas où le projet ne pourrait pas se concrétiser, les dons seront restitués.

Des temps forts seront organisés pour accompagner cet appel à soutien. Notez bien les dates :

- une fête le 30 novembre prochain sur la place Paul Bert et/ou l’île Aucard

- et une grande fête à la Barre rue du Petit Bois à Mettray les 14 et 15 décembre 2013.

Contacts :
Tél : 02 47 54 14 21
email : collectivereprise@gmail.com


http://cafecomptoircolette.blogspot.fr/



Emission de "Demain Le Grand Soir" sur radio béton sur le sujet :
http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1207

 

 

Samedi 14 et dimanche 15 décembre
Festival de soutien aux Colettes

 

                        Image

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités locales et communiqués
commenter cet article
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 23:59

Samedi 26 octobre, à 15h, place Jean Jaures, Tours


Stand d'information logement du collectif "Un toit c'est un droit".  

 

Image

Image

 

 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 37 - dans Actualités locales et communiqués
commenter cet article